Aubagne FC

mercredi, mai 29, 2024

AUBAGNE FC

AccueilU5, U6, U7, U8 et U9U9 -  Jean-Pierre Calderaro: « dommage de passer si près »

U9 –  Jean-Pierre Calderaro: « dommage de passer si près »

Les U9 ne sont pas passés loin des demi-finales de la Champion’s Cup. Le coach, Jean-Pierre Calderaro est partagé entre le sentiment de terminer à la 7e place sur les 226 équipes engagées au départ, et la déception d’être passé si près du but.

Jean-Pierre, racontes nous cette phase finale de Champion’s Cup?

On commence par un nul contre Air Bel (1-1), où on mène 1-0. On gagne le deuxième match contre le TA Rennes (2-0). Ensuite, on refait match nul contre Alès (1-1). On perd contre Clichy (2-1), alors qu’on menait 1-0 et on prend deux buts bêtes. Pour le dernier match, on joue contre Ste Foy les Lyon. Si on gagnait, on était qualifié pour le dernier carré. On est 0-0 et on obtient un penalty à une minute de la fin. Malheureusement, on le manque. Dans l’ensemble, les résultats sont bons. C’est dommage de passer si près. Au niveau du jeu, on n’avait rien à envier à personne, mais la fatigue a joué. On sortait d’un beau tournoi à Cuges. On était inscrit depuis longtemps, c’était relevé, on ne pouvait pas envoyer une équipe bis. 

D’ailleurs à Cuges, vous passez tout près de la consécration…

C’est un gros tournoi, avec une poule de six à passer. Il faut finir dans les deux premiers. On termine premiers avec des équipes comme Villefranche Beaujolais… Ensuite, on se qualifiait pour une autre poule de cinq, dans le tournoi élite à vingt équipes. On termine deuxième, ce qui nous qualifie pour les quarts de finale contre Malaga. Pour tout le monde, c’était le favori et on les bat aux penalties. En demi-finale, on bat le Gazelec d’Ajaccio mais on perd en finale contre l’OGC Nice. 

Ça prouve que tu as une bonne génération…

On a gagné le tournoi de l’ASPTT Marseille juste avant. On est finaliste à Bandol, à la Minot’s Cup d’Air Bel. Partout où on est allé, on a montré qu’il fallait compter sur nous. C’est une équipe formée à Aubagne, il n’y a pas de joueurs de l’extérieur. Ça prouve qu’on a une bonne école de football.

Jérôme Olivari

À lire aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires