Aubagne FC

samedi, décembre 3, 2022

Aubagne FC

AccueilU16Malik Assami : « Confirmer tout le bien qu’on pense de ce groupe »

Malik Assami : « Confirmer tout le bien qu’on pense de ce groupe »

Victorieux de son premier succès de la saison, les U16 R2 de Malik Assami ont lancé leur saison. 

Malik, peux-tu revenir sur la victoire de ton équipe face à Endoume (1-0) ?

C’était un match compliqué, contre une équipe d’Endoume très athlétique, et qui sortait d’une victoire lors de la dernière journée. Nous, on courait derrière notre première victoire, après trois nuls. On avait à cœur d’aller chercher ce succès pour lancer véritablement notre saison. Le match a été très haché, il y avait beaucoup de tension sur la rencontre. Le jeu était souvent arrêté, ce n’était pas très beau à voir mais je pense que la meilleure équipe a gagné. On marque sur une phase de jeu où on remet rapidement en jeu, et sur un jeu combiné à trois, on ouvre le score. Ensuite, on a réussi à tenir le coup jusqu’au bout.

Comment se passe l’adaptation au niveau régional ?

De l’extérieur, on pourrait penser que c’est un bon début mais avec Nicolas (Reynier), on trouve qu’on aurait pu faire mieux. Les joueurs le savent aussi. L’an dernier, on avait une facilité à marquer des buts et au niveau régional, ce n’est pas la même chose. Et les erreurs se payent cash. A chaque inattention, on a pris un but. On aurait dû gagner des matchs et on ne l’a pas fait. A Toulon, on arrive à égaliser à la 94e, ce qui montre qu’on a conservé un certain état d’esprit. Sur les trois matchs nuls, on aurait dû en gagner deux. Ça fait partie de l’apprentissage. 

Qu’attends-tu de cette saison ?

C’est la saison pour confirmer les espoirs placés dans ce groupe. Les 7 premiers du championnat monteront en U17 R1, donc c’est la bonne saison pour le faire, et terminer le plus haut possible. Je pense qu’on en est capable et ce groupe a les capacités pour confirmer le bien qu’on pense de lui.

Tu sens ton groupe prêt pour ça ?

Depuis le début de saison, on joue de malchance entre les départs soudains et les blessures, à l’image du match d’Endoume où notre capitaine a la gastro la veille, et on est obligé de tout réorganiser nos plans de jeu. Nous, les coachs, on s’adapte à ces situations et pour autant, on a réussi à gagner ce match difficile. Donc oui, je pense qu’on est prêt. 

J.O

À lire aussi

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les plus populaires