AUBAGNE FC
IMG_1389

Première pour le challenge isnard

Première pour le challenge isnard
Dimanche 1er mai a eu le challenge René Isnard dans la catégorie U13. 20 équipes, venues parfois de loin comme le FC Moirans ou l'Argentière ont foulé les pelouses du stade Jo Bonnel et de la Botte. La bonne tenue des équipes de l'AFC, la qualité individuelle de l'Academy Training Sports ou la bonne organisation du RC Grasse  n'ont pas résisté à l'AS Gemenos, qui a réussi à placer deux équipes en finale. 


 

Week-end gagnant pour les Aubagnais

Week-end gagnant pour les Aubagnais
Les petits Aubagnais ont joué les terreurs sur les différents de la région.

En tournoi à Marignane, les U7 de Benjamin Billier ont fait étalage de toutes leurs qualités pour s'imposer au terme d'un tournoi quasi sans-faute, où ils ont fait parler leur puissance offensive.

Poule : 1er avec 26 points

Aubagne FC - Marignane-Gignac 1 : 7-1
Aubagne FC - Villeuneuve Loubet : 1-2
Aubagne FC - So Septèmes : 3-0
Aubagne FC - US Michelis : 5-0
Aubagne FC - JS Pennes Mirabeau : 9-0
Aubagne FC - SC Air Bel 1 : 2-1
Aubagne FC - FC Fuveau : 1-0

¼ de finale : Bagnols sur Cèze - Aubagne FC : 0-4
Demi-finale : FC Martigues- Aubagne FC : 1-4
Finale : Air Bel 1- Aubagne FC : 0-1

En U10, les protégés de Jamel Khirredine ont confirmé après leur bonne tenue lors du tournoi international de l'OM Next Genération. A Fayence, les Aubagnais se sont imposés avec la manière. A noter que Romain Kornejev a été élu meilleur joueur du tournoi !
Les Aubagnais sont sortis des poules avec 2 victoires (2-0, 4-0) et une défaite (1-0). En demi-finale, ils ont disposé de Bagnols (3-0), avant de prendre leur revanche sur Mandelieu (2-0).

Enfin, après leur magnifique performance lors de la Minot Cup, les U8 de Fred Bonilla repartent une nouvelle fois avec un trophée. A Vinon, les Aubagnais ont terrassé en finale la Valette du Var sur le score de 4-0.
Jérôme Olivari
 

L'Aubagne FC s'associe à ô sports

L'Aubagne FC s'associe à ô sports
 
 

La Minot Cup a fait le plein

La Minot Cup a fait le plein
Le grand rassemblement du foot animation a été une grande réussite.
 
C'était la fête du football, ce week-end, à Aubagne, où se déroulait la première édition de la Minot Cup. Plus de 90 équipes (des U6 au U9) et plus de 2000 personnes ont assisté à ce grand rassemblement. De l'OM à Air bel, en passant par Montélimar, les apprentis footballeurs ont mis en avant leurs qualités, tout en respectant les valeurs de fair-play.
Le dimanche, les U6 et U7 aubagnais ont montré de belles choses, prouvant leur progression constante cette saison. Les équipes ont enchainé les rencontres, pour le plus grand bonheur de tous.
Le lundi, en U8 et U9, les jeunes Aubagnais et Aubagnaises, ont démontré leur savoir-faire, faisant trembler les filets à de nombreuses reprises. Mention spéciale aux U8 de Fred Bonilla, qui ont brillé et enchainer les victoires.
« Nous avons eu les compliments de plusieurs équipes, ce qui est encourageant pour les prochains événements, souligne Denis Esposito, chargé de l'organisation des tournois ». Chaque équipe, et chaque joueur sont repartis avec des récompenses, mais surtout, avec le sourire. Une preuve que la Minot Cup a un bel avenir devant elle.

Jérôme Olivari
 

Les voeux du président jeanningros

Les voeux du président jeanningros
président a adressé ses voeux sportifs pour cette nouvelle année qu'il espère fructueuse.
Lionel, que souhaiter pour cette année 2022 ?
Je souhaite aux membres du club, les dirigeants, aux parents une bonne année, une bonne santé et une belle réussite sportive pour cette nouvelle année. Cette année, les objectifs en jeunes seront de garder nos meilleurs éléments, à monter dans différentes catégories et essayer de repartir sur de bonnes bases avec la section féminine. Pour les séniors, la réserve est promue et on espère qu'elle fera une belle saison. Pour la N2, on souhaite un maintien le plus rapidement possible et essayer de stabiliser le club autour de la cinquième place, avant d'envisager autre chose pour la saison d'après et passer à la vitesse supérieure.
Quel bilan fais-tu de cette première moitié de saison ?
Au niveau des jeunes, on est bien placé dans les différentes catégories, ça laisse beaucoup d'espoir de montées. Au niveau de l'équipe première, on a fini l'année à la troisième place, ce qui est un très bon résultat. On va essayer de maintenir ces bases-là. Il y a eu aussi un beau parcours en coupe de France, qui a été valorisant pour le club parce qu'on est passé près de l'exploit. On peut dire que le bilan est positif.
Il y a eu la création du Business Club, qui est le signe d'un engouement autour du football à Aubagne...
Il y a un engouement qui s'est créé avec les différentes entreprises qui nous ont rejoints, ça va dans le bon sens. On espère que la mairie va continuer à nous aider à franchir des paliers pour essayer d'aller un peu plus haut à partir de la saison prochaine.


Jérôme Olivari
 

David Larsonnier : « L'important, c'est qu'ils aient la banane à la fin »

David Larsonnier : « L'important, c'est qu'ils aient la banane à la fin »
Jeudi avait lieu le premier grand rassemblement de l'école de gardien de buts de l'AFC, dirigée par David Larsonnier et ses 5 compères. Un peu de travail et beaucoup de plaisir, tels étaient les mots d'ordre des différents ateliers (relance, réduction d'angle, sortie dans les pieds, prise de balle et plongeon). Pour ponctuer la soirée en beauté, cette grande famille, et les parents, se sont ensuite réunis autour d'une table pour bien terminer cette journée festive.
 
David, quel est ton regard sur cette première partie de saison ?
C'est plutôt positif, on a une équipe d'éducateurs exceptionnelle. On est 5, ce sont des gars toujours disponibles. J'essaye d'apporter cette petite connotation formation pour les faire progresser, ce qu'ils font avec une grande pertinence. Concernant les gardiens et gardiennes, il y a une émulation qui se fait, qui commence à perdurer au sein du club. Ça commence à se savoir dans les clubs voisins. J'espère que la cellule gardien sera, dans l'avenir, de grande qualité.
 
Tu vois que le travail commence à porter ses fruits ?
Ce n'est pas un travail à court terme. Il faut avoir le temps d’assimiler une certaine gestuelle. Gardien est un poste qui demande beaucoup de responsabilités. Depuis 3 ans, sous la direction d'Eric Rech, on arrive à avoir des résultats. Enzo Sulas, par exemple, est 4e gardien du club, s'entraine parfois avec la N2 et a certainement de l'avenir. Et on espère que ces petites pousses auront, dans quelques années, leur place en équipe première.
 
Comment travailles-tu avec les éducateurs ?
On a une bonne communication. Quand ils ont un souci, que ce soit d'ordre technique, tactique ou mental, on en discute. On discute pas mal sur l’aspect psychologique. On a deux ou trois gardiens qui ont des difficultés à gérer cette responsabilité, donc on en parle pour trouver des solutions. Les éducateurs jouent le jeu, même si ce n'est pas parfait, on n'est pas un club professionnel. On met les choses en place petit à petit.
 
Aujourd'hui, tu as 16 gardiens et gardiennes, on sent que l'entente est forte et que l'esprit de confrérie des gardiens est déjà présente...
C'est super positif ! Cette confrérie existe et existera toujours. C'est un poste tellement à part... j'ai voulu faire ce regroupement aujourd'hui parce qu'on n'arrive pas souvent à se voir, entre le groupe initiation et le grouper perf'. De s'entrainer ensemble et d'avoir toutes l'équipe technique, ça permet de se connaître, de mettre des visages sur des noms, et de prendre du plaisir ensemble. Aujourd'hui, ce qui m'importe, c'est la forme, pas le fond. L'important, c'est qu'ils aient la banane, avec un moment de convivialité à la fin avec les parents. Aujourd'hui (lire hier), c'est un moment festif.


Jérôme Olivari
 

Plateau festif pour bien finir l'annee

Plateau festif pour bien finir l'annee
Pour sa dernière séance de l'année 2021, la section foot animation de l'AFC était réunie au stade du Bras d'Or. Six équipes formées de U5 et U6 se sont rencontrées sous les yeux de leurs encadrants et de nombreux parents. Les jeunes pousses aubagnaises ont pu faire étalage de leur talent et de leur progression. A l'issue de ce dernier entrainement, un goûter a été offert à l'ensemble des enfants présents (U5, U6, U7, U8, U9), pour leur plus grand plaisir. 
 

AUBAGNE FC - NIMES OLYMPIQUE : prévente de billets

AUBAGNE FC - NIMES OLYMPIQUE : prévente de billets
Dans le cadre du 8e tour de Coupe de France, contre le Nîmes Olympique, le club a  décidé de mettre en place une prévente de billets. Tarif 7 euros, à retirer au siège du club.

Nîmes Olympique, nous voilà !

Nîmes Olympique, nous voilà !
Vainqueurs lors de la séance de tirs au buts face à Martigues, les Aubagnais se sont offerts un huitième tour de gala.

Le suspense était intense, aussi intense que l'explosion de joie lorsque Samir Kouakbi détournait le tir au but de Zouaoui pour envoyer Aubagne au 8e tour de coupe de France. La rencontre fût âpre, vraiment digne d'un match de coupe, ce qui faisait passer les Aubagnais pas, par tous les états mais presque. Conquérants en début de rencontre, ils ouvraient le score par Benbachir, qui voyait sa frappe déviée, tromper Marsella (1-0, 22e). Malgré cet avantage, les Marine et Sun n'arrivait pas à développer leur jeu habituel face à un bloc martégal bien organisé. Mais juste avant la pause, Sander Benbachir, encore lui, était fauché dans la surface. Najib Gandi ne tremblait pas et donnait deux buts d'avance (45e, 2-0). Le coup était parfait.
Une séance de tir au but parfaite
Au retour des vestiaires, les partenaires de Benarbia ne se contentairnt pas de gérer et Benbachir puis Tabué manquaient de tuer tout suspense. Mais les ajustements tactiques de Grégory Poirier portait leurs fruits. Kadir, d'un magnifique coup franc, réduisait l'écart (2-1, 61e). La furia martégale se mettait en route et Caddy égalisait (2-2, 69e). Mais les Aubagnais ont eu du cœur et ont su faire le dos rond. Rech répondait à Poirier et faisait entrer Galley au milieu, ce qui permis aux Aubagnais de réajuster les débats. La séance de tirs au but était inévitable. Galley, Orsattoni, Benarbia, Soumah et Gazzaoui faisait preuve de sang froid et d'habilité technique. Kouakbi, spécialiste des séances à suspense, sortait l'arrêt qu'il fallait au bon moment. Au mental, à l'envie, ils sont allé la chercher. Et comme la saison passée, ce groupe s'est une nouvelle fois offert l'opportunité de rencontrer une Ligue 2, le Nîmes Olympique.

J. O
AUBAGNE FC 2 (2)
FC MARTIGUES 2 (0)
7e tour de Coupe de France
Stade de Lattre, à Aubagne
Arbitres : M. Janin assisté de MM. Brossette et de Quarti. Délégué : M. Caramanolis
Buts : Benbachir (22e), Gandi (45e s.p) pour Aubagne ; Kadir (61e), Caddy (69e) our Martigues
Avertissements : Bellay (36e), Tabué (43e), Thereau (64e) à Aubagne ; Diakhaby (6e), Kadir (76e) à Martigues
Aubagne FC : Kouakbi – Gazzaoui, Bellay, Dubois, Touil, Thereau, Benbachir (Orsattoni, 82e), Gandi, Tabué (Soumah, 61e), Benarbia ©, Mendy (Galley, 73e). Ent. E.Rech
FC Martigues : Marsella – Djaha (Hadjem (46e), Diakhaby, Toussaint, Caddy, Kembolo, Zouaoui, Wilwert ©, Laassami (Diawara, 46e), Kadir, Penneteau (Fanny, 85e). Ent : G. Poirier

Jeff Secondi : " Le bilan, aujourd'hui, est bon"

Jeff Secondi  : " Le bilan, aujourd'hui, est bon"
Jean-François Secondi, coordinateur sportif adjoint, fait le point, avant les vacances, sur le travail effectué par les différentes catégories.
Jeff, quel bilan peut-on tirer à l'aube de cette première trêve ?
Au niveau du foot à 11, notre objectif est d'atteindre le niveau Ligue. Nos U14 (de Tony Basile) y sont déjà et font de bonnes choses.
Les U15 de Malik (Assami) ne seront pas loin. Les U15 2 est une équipe qui a été créée cette année et c'est une très bonne surprise, elle marche très bien.
Concernant les U16, on a réussi avec deux nouveaux éducateurs, qui sont Mathias Such et fabien Laurenti, à recréer un groupe qui était un peu perdu, éparpillé. Je ne pense pas qu'ils montent mais on leur demande le maintien.
En U17((de Fathi Ghomari), il y a une très bonne équipe, mais dans une poule vraiment très compliqué. Pour l'instant, ils sont premiers.
Les U18 de Malik, viennent d'être recréer aussi. Pour l'instant, ils sont premiers et qualifiés en coupe Gambardella, donc tous les voyants sont au vert.
Et les U19 de Mourad (Berrehail) sont eux aussi, en tête de leur championnat. Le bilan, pour moi, aujourd'hui, est très bon. Mais on n'est qu'en octobre, la saison est longue. Mais j'ai bon espoir qu'on poursuive dans cette voie.
 
Et aux niveau de la préformation, es-tu satisfait du travail fourni ?
Concernant le football animation, ils sont encore en apprentissage du football, donc on ne leur demande pas de résultats. Mais, mine de rien, partout où on va, on gagne des matchs. Pour l'instant, ce n'est pas mal, on envoie nos éducateurs, en formation. On a limité à vingt joueurs par catégorie, ce qui permet de faire de bons entrainements.
On a des soucis au niveau du football initiation. En U10, on a été obligé de ne faire qu'une équipe, par manque d'effectif. On a gardé seulement l'équipe Critérium.
En U11, ça marche très bien, on a deux belles équipes dirigés par de bons éducateurs.
En U12, c'est pas mal, on sent qu'il y a du potentiel.
Les U13, c'est le point noir de ce début de saison. On vient de se séparer de l'entraineur des U13 Critérium. On va essayer de trouver un remplaçant, on a perdu 9 joueurs depuis l'année dernière. Il faut savoir qu'il s'agit d'une équipe charnière, parce que l'an prochain, ces joueurs doivent évoluer en Ligue. A nous de redresser la barre.

Propos recueillis par Jérôme Olivari
 

Aubagne soutient l'unicef

Aubagne soutient l'unicef
Tous au Vélodrome !
 
Aubagne soutient l'Unicef qui organise le Match des Héros au profit de l'éducation des enfants en Côte d'Ivoire.

Plus d'infos et billetterie ici
 

Jean-François Secondi : "L'exigence sera encore plus élevée"

Jean-François Secondi : "L'exigence sera encore plus élevée"
L'AFC a obtenu le label élite, la plus haute distinction pour un club. Pour notre coordinateur sportif, cette récompense n'est qu'une étape dans la politique sportive du club
 
Jean-François, en quoi consiste ce label élite ?
C'est le plus haut label que peut obtenir un club. Les conditions de l'obtention sont très rigoureuses. Il faut que tous les entraineurs soient diplômés, il faut faire des estimations sur les résultats des équipes. La personne qui s'est occupée de ça est Virginie Forest et il faut lui rendre hommage, parce qu'elle a fait un gros boulot. C'est le résultat de plus d'un an de travail. Sur le plan financier, cela apporte une belle subvention, ce qui n'est pas négligeable dans les temps qui courent.
 
Qu'est-ce que ce label représente pour le club ?
Ça oblige le club a avoir des entraineurs diplômés à mettre en place des choses. Ça élève le niveau, tout simplement. C'est ce à quoi un club comme Aubagne doit aspirer. L'exigence sera donc encore plus élevée, et on se doit d'avoir des équipes haut placées.
 
Comment traduire tout cela sur le terrain ?
Tout le foot à onze est incité à monter en Ligue. Pour le foot à huit, on doit se maintenir en catégorie Critérium et niveau 1. Pour le foot animation, il n'y a pas d'exigence car on est dans la découverte d'une pratique.
 
Est-ce que ça change quelque chose au niveau de ton travail de coordinateur sportif ?
L'exigence étant plus grande, on a fait quelques changement pour la saison prochaine. On a fait venir quatre éducateurs qui vont nous apporter leurs qualités. On a doublé les postes en U16. On a mis deux éducateurs Mathias Such et Fabien Laurenti. Pareil en U17 où Fathi Ghomari vient épauler Hyppolite Mendy. Pour moi, c'est du pain béni car j'ai affaire à des gens compétents, je n'ai plus qu'à donner des directives, une ligne directrice.
 
L'exigence et la compétence seront donc des éléments clésau niveau de la formation…
On a une belle équipe de R2, qui a, à mon avis, les qualités pour évoluer en R1. Il faut que les équipes derrière, U18, U17, doivent être solides, pour pouvoir alimenter ensuite nos équipes séniors. Tout le monde doit travailler dans ce sens-là. Le terrain donnera ensuite son verdict, mais je pense qu'on n'a pas trop mal travaillé. On a mis toutes les chances de notre côté.
 
Jérôme Olivari
 

on recrute chez les filles

on recrute chez les filles
Le pole féminin organise des détections tous les samedis jusqu'au 26 Juin.
Equipe séniors féminines à 11.
 
✅ U19F : nées en 2003
✅ U20F : nées en 2002
✅ Séniors F : nées entre 1987 et 2001
 
Pour les femmes qui souhaitent pratiquer le foot sans compétition, nous souhaitons aussi créer une section Loisir (à partir de 14 ans) avec :

✅ Foot en marchant
✅ Footgolf
✅ Futnet ( tennis-ballon )
✅ Foot à 5

clap de fin pour la saison 20/21

clap de fin pour la saison 20/21
Le couperet est tombé. La saison 2020/21 est officiellement terminée et le verdict est une saison blanche pour tous les clubs de National 2. Si l'espoir s'amenuisait concernant une reprise, il restait quand même une infime chance de reprendre en mai. Mais selon la FFF, il restait trop de rencontres à disputer pour pouvoir reprendre. 
 
crédit photo : foot-national.com

Lionel Jeanningros : "un coup de projecteur énorme"

Lionel Jeanningros : "un coup de projecteur énorme"
Le président de l'AFC se réjouit à l'avance de cette superbe affiche face au Téfécé. Fier du parcours de ses joueurs et de l'exposition que lui offre ce 16e de finale, il ne s'interdit pas de rêver à un éventuel exploit.
 
Lionel, dans quel état d'esprit es-tu avant ce grand rendez-vous ?
C'est l'excitation qui prédomine, on sent que ça monte petit à petit. C'est un grand moment, historique pour le club. C'est quand même un 16e de finale contre un club pro ! Sur le plan sportif, on se prépare de la manière la plus sérieuse possible. On sait qu'en coupe, il y a eu des surprises, donc s'il y a une quelconque petite chance, à nous de la saisir. Il faudra jouer sans complexe.
 
Comment se passe l'organisation d'une telle rencontre ?
Le fait de jouer à Martigues complique un peu les choses car on doit tout préparer là-bas. Nous avons formé des stadiers qui se rendront sur place. Il faut préparer les vestiaires, l'accueil de cette équipe de Toulouse. C'est sûr que ça aurait été plus facile de le faire à Aubagne.
 
C'est une déception de ne pas pouvoir recevoir au stade de Lattre ?
Oui, bien sûr. Toutefois, cette déception est atténuée car en cette période de covid, le match, quoiqu'il en soit, ce serait joué à huis clos. Ça aurait été plus sympa pour les membres du club, pour la ville, de jouer à la maison. Le match est retransmis en direct sur Eurosport, les supporters pourront nous suivre et nous soutenir. C'est une grande première pour nous.
 
Que ce parcours a-t-il apporté au club ?
C'est un coup de projecteur énorme, c'est la meilleure pub qu'il pouvait y avoir sur le club d'Aubagne. Depuis la qualification, il y a pratiquement un article par jour dans les journaux. Les télés, les radios s'intéressent à nous. Sur le plan financier, les qualifications ont apportés des rentrées d'argent non-négligeable, surtout en cette période.
Ces bons résultats sont la conséquence de la politique sportive mise en place…
Oui, j'ai toujours prôné la stabilité et le sérieux et on voit que ça paye. Cela faisait longtemps qu'on n'avait pas fait un beau parcours en coupe, c'était une de mes volontés. Cette année, on a frappé un grand coup et on espère que ce n'est pas fini. Comme je l'ai dit plus tôt, on espère que la magie de la coupe passera par chez nous.
Jérôme Olivari
 

L'AFC en deuil

L'AFC en deuil
L'Aubagne Football Club a eu la douleur d'apprendre le décès de Raymond Bertalmio.

Educateur au club de 2003 à 2015 il a donné tout son temps dans la formation de nos footballeurs debutants.
Il a été aussi le pilier fondateur de l’organisation de notre grand plateau débutant qui perdure encore aujourd’hui.
Nous ne l’oublierons jamais et il aura marqué de son empreinte la vie de l’AFC.

Tous les Educateurs, Dirigeants, Bénévoles et la Direction du club présentent leurs sincères condoléances à la famille de Raymond.

Feu vert pour la coupe de france

Feu vert pour la coupe de france
La Fédération Française de Football vient d'annoncer que la Coupe de France va se poursuivre. Les dates du 6e tour, reporté au mois d'octobre, ont été dévoilé. Notre équipe fanion se déplacera à Berre (Régional1), le 30 ou 31 janvier. 

Une bonne nouvelle pour le foot amateur !

Le club s'adapte au couvre-feu

Le club s'adapte au couvre-feu
Avec la mise en place du couvre-feu à 18h dans les Bouches-du-Rhône, les entrainements de nos licenciés vont encore être perturbés. Toutefois, le football va essayer de conserver sa place dans les agendas des joueurs : "Les entrainements des jeunes vont être avancés, avec moins de séance par équipe, les créneaux sont en cours de calage" souligne le secrétaire général, Manu Hernandez.Le club est en discussion pour obtenir des créneaux le week-end. 
 
Pour notre équipe fanion, qui reprend théoriquement la compétition à partir du 20 janvier,  elle sera sur les terrains du lundi au vendredi (sauf le jeudi) de 16h45 à 17h30 et le samedi de 10h à 12h. 

Le siège est quant à lui ouvert le mercredi et le vendredi de 14h à 17h30.
 

Les voeux de Lionel Jeanningros

Les voeux de Lionel Jeanningros
Le président a adressé ses voeux sportifs pour cette nouvelle année. Il en a profité pour dresser le bilan et ses espérances pour la suite de la saison. 
 
Lionel, que souhaiter pour cette année 2021 ?
Je souhaite une bonne année à tous les membres et aux sympathisants du club. Il faut espérer qu'on sorte de cette pandémie, que la santé soit bonne et qu'on puisse se retrouver autour de notre passion. Il faut qu'on puisse avancer parce que la situation est difficile, on ne sait pas où l'on va, il n'y a aucune visibilité.
 
Comment as-tu vécu ces 2 mois sans football?
Notre but, quand on s'engage dans un club, c'est la pratique de notre sport. Pour les garçons, les filles, les dirigeants, les passionnés, la situation est loin d'être évidente. Sur le plan financier aussi, ce n'est pas facile. Certains partenaires vivent une situation compliquée et ne peuvent pas nous apporter la garantie de nous suivre. Ce n'est pas évident pour joindre les deux bouts.
 
Quel bilan tires-tu de la première partie de saison, même si elle a été tronquée ?
On va parler principalement de l'équipe première, qui était promu. On a fait une belle entame de championnat, il y a une bonne dynamique. On a créé la surprise en ce début de championnat, en étant à la lutte avec les équipes de têtes, confirmées à ce niveau.
 
Qu'attends-tu de la deuxième partie de saison ?
Si par chance, on peut reprendre les compétitions, l'objectif pour l'équipe une reste avant tout le maintien. On ne s'enflamme pas malgré le classement. Pareil pour la réserve, qui est dans le même cas, promue, et qui a bien démarré. Au niveau des jeunes, on souhaite garder nos meilleurs jeunes au club, accéder au niveau supérieur dans certaines catégories, mais ce qui compte est la progression des joueurs. On aimerait aller chercher un label au niveau supérieur en terme de formation, autant pour les garçons que pour les filles, qui sont une partie intégrante et importante du club.
 
 

fermeture du siege

fermeture du siege
Suite aux dernières décisions gouvernementales et municipales nous vous informons que notre siège sera maintenu fermé jusqu’au 07 janvier 2021.

Si besoin vous pouvez nous contacter par mail : aubagne-football-club@orange.fr

Jean-François Secondi : "Avoir un projet de jeu commun"

Jean-François Secondi : "Avoir un projet de jeu commun"
Arrivé au mois d'octobre, juste avant le confinement, Jean-François Secondi commence à prendre ses marques au sein du club. Il nous explique sa nouvelle fonction et ses projets.
 
Jean-François, peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaitrais pas encore ?
Ça fait 20 ans que je suis dans la région. J'ai fait quelques clubs et je ne souhaite plus entrainer. En parallèle, je fais partie de la commission technique du district. Quand Eric m'a proposé le rôle pour lequel je suis ici, ça m'a intéressé. Avec la gestion de la National 2, il ne peut pas avoir un œil partout, donc je suis ici pour l'épauler.
 
Quel est ce rôle justement ?
Je suis coordinateur sportif adjoint. Je suis là pour faire le lien entre le foot animation, la préformation et la formation. Je regarde ce qui va, ce qui ne va pas et essayer d'apporter mon œil et mon expérience pour améliorer tout ça. Comme je l'ai dit lors d'une réunion, je ne suis pas là pour faire la révolution mais faire partie d'un projet. Il ne faut pas oublier qu'il y a dix ans, le club avait toutes ses équipes en Ligue, et que maintenant, on est en district. Il faut donc essayer de remonter le plus rapidement possible, c'est plus facile à dire qu'à faire. Je vais peut-être être plus accès sur les U14, U15, U16 et U17.
 
Quel constat fais-tu après un premier tour du propriétaire ?
Je trouve que le foot animation n'a pas beaucoup de problèmes. Les gens qui s'en occupent savent ce qu'ils font. C'est plus compliqué avec le foot à 11. Ça dépend des joueurs, des éducateurs. Je pense qu'à la prochaine réunion, on va voir ce qu'on peut améliorer mais dans l'ensemble, ce n'est pas trop mal.
 
Quel est ton axe de travail ?
Le projet est d'essayer d'avoir à onze, un même projet de jeu. Ça passe par du jeu rapide vers l'avant. Bien sûr, il faut faire de la conservation mais il ne faut pas tomber dans le piège "Barcelone". Le Barça pouvait se le permettre, ils avaient les meilleurs joueurs du monde, ils pouvaient jouer comme ils le voulaient. Le but, c'est d'avoir un point commun entre toutes les équipes pour que le joueur, qui passe de U14 en U15, ne soit pas perdu. On peut jouer avec plusieurs systèmes de jeu, mais les idées doivent être communes. Il ne faut pas faire de club dans le club, j'ai horreur de ça. On joue pour l'AFC, il ne faut pas l'oublier. 
J.O

Le club solidaire des restos du coeur

Le club solidaire des restos du coeur
Hier, notre Président et notre Secrétaire Général se sont rendus sur l’antenne des Restos du Coeur de la ville d’Aubagne.
La camionnette du président était bien chargée pour ce don qu’il a fait en faveur de l’association. Les bénévoles ont vivement remercié Lionel Jeanningros et l’AFC pour tous ces produits, qui, c’est certain, feront du bien aux gens qui en ont besoin.
 

Communiqué du district de provence sur la reprse du football

Communiqué du district de provence sur la reprse du football
Suite aux annonces du gouvernement, le District de Provence a tenu a apporté des précisions concernant la reprise du football pour les clubs amateurs. Voici ce communiqué :
 
Au lendemain de l’intervention de notre Président de la République en date du 24 novembre 2020, nous n’avions pas pris la décision de communiquer officiellement auprès de vous car nous étions dans l’attente de certaines précisions.
Bien nous en a pris puisqu’après la prise de parole de notre Premier Ministre le 26 novembre, des contradictions ont pu apparaître entre les discours tenus par les deux têtes majeures de l’exécutif français.
Dans la foulée de cette journée du 26 novembre, la F.F.F. a communiqué ainsi auprès de ses centres de gestions :
« De nombreuses questions nous sont remontées par le biais de la Hotline sur la date effective de reprise du football pour les mineurs.
Face aux contradictions apparentes dans les consignes données par l’Etat, nous vous informons que la F.F.F. a saisi son Ministère de tutelle pour obtenir un arbitrage officiel. Cet arbitrage devrait intervenir demain dans la matinée et vous sera communiqué dans les plus brefs délais.
Nous vous informons que la FFF souhaite vivement que les instructions données hier à la suite du discours du Président de la République, puissent être maintenues.
En outre, la F.F.F. a également saisi le Ministère, concernant la reprise de l’activité des Séniors et espère obtenir des clarifications rapides à ce sujet.
»
Les doutes étant enfin levés en cette matinée sur le cap dressé par le Gouvernement, nous sommes donc à présent en mesure de vous dévoiler les informations officielles.
A compter du samedi 28 novembre 2020, la reprise de l’activité physique et sportive extra-scolaire sera bel et bien possible chez les mineurs pour les activités à l’intérieur des clubs, mais aucunement les compétitions, et cela afin d’éviter les transports et le brassage des populations.
Les informations concernant les modalités de reprise d’activité des majeurs sont actuellement en discussion et vous seront communiquées dès les arbitrages ministériels finalisés.
Cette reprise d’activité sera soumise au respect des dispositions en vigueur sur les limitations de déplacement (pratique dans la limite de 3h, à moins de 20km du domicile).
La reprise sera conditionnée au respect des protocoles sanitaires en vigueur (https://​www.​fff.​fr/​actualites/​192466-​tous-​les-​guides-​et-​protocoles-​de-​reprise) ce qui implique notamment :
– la possibilité d’utiliser un ballon, contrairement à la première phase de déconfinement du mois de mai ;
– l’exclusion des contacts entre les pratiquants ;
– l’exclusion des rencontres inter-clubs sous quelque forme que ce soit.
L’utilisation des vestiaires demeurera soumise, pour chaque club, à l’autorisation municipale d’ouverture des équipements.
La deuxième phase de déconfinement telle qu’esquissée par l’État doit permettre la reprise des compétions et rencontres inter-clubs, rendue possible par la fin de la restriction des déplacements. La F.F.F. envisage donc une reprise des compétitions à compter du début du mois de janvier, si les indicateurs de santé publique évoluent conformément à la trajectoire fixée par l’État.
Cette reprise devra s’opérer dans un cadre compatible avec les restrictions qui demeureront, et notamment le respect du couvre-feu qui continuera à s’appliquer sur l’ensemble du territoire.
Pour le Futsal, de nombreux points restent à préciser par l’Etat, mais certains jalons peuvent d’ores et déjà être posés :
– la reprise de l’activité Futsal pour les jeunes sera possible à compter du 15 décembre sous réserve de l’évolution favorable des indicateurs de santé publique. Cette reprise s’opérera dans le strict respect des protocoles sanitaires en vigueur et sera limitée à l’organisation d’activités au sein d’un même club ;
– la reprise des adultes sans restriction sera possible à compter du 20 janvier.
Concernant l’issue de nos Championnats, notre Pôle Compétitions continue de travailler sur différents calendriers afin que nous puissions revenir vers vous dans les meilleurs délais, en adéquation bien évidemment avec l’évolution de la situation sanitaire.
Notre priorité sera de mener nos compétitions à leur terme, ou a minima, comme précédemment annoncé, jusqu’ à la fin des matches aller, dans le respect des futures directives fédérales qui nous seront communiquées.
Parce que pour espérer reprendre courant janvier il faut que le nombre de cas quotidien continue de diminuer, nous comptons sur votre civisme pour continuer à respecter les gestes barrières et cela, même post 15 décembre avec la levée annoncée du confinement.
Nous restons bien évidemment toujours disponible et poursuivons notre accompagnement quotidien via l’adresse secretariat@provence.fff.fr ou en prenant contact avec vos référents.
Le Président et son Comité de Direction
 

SOUTENEZ LA RECHERCHE, faites un don

SOUTENEZ LA RECHERCHE, faites un don
L'AFC soutient Noel Millepied et sa famille dans sa quête de dons pour la recherche. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de cliquer sur le lien => https://​soutenir.​afm-​telethon.​fr/​noel.​millepied.​1
 

Un bon point pour les Comores de Zakouani

Un bon point pour les Comores de Zakouani
La sélection des Comores est aller prendre un point sur le terrain du Kenya (1-1) et reste en tête du groupe G des éliminatoires de la CAN 2021. Said Zakouani, notre Aubagnais, appelé de dernière minute en remplacement de Faiz Selemani, n'est pas entré en jeu. Prochain rendez-vous pour les Coelacanthes, dimanche, à domicile, pour le match retour face aux Kenyans.  
 
crédit photo: comorosfootball.com
 

Communiqué officiel de la fédération francaise de football

Communiqué officiel de la fédération francaise de football
Voici le message de la direction du club en réaction au communiqué offciel de la FFF : 
 
Chers membres du club, 
Parents , Educateurs (trices) , Dirigeants(es) et licenciés(es)
Suite aux nouvelles mesures annoncées par le gouvernement dans le cadre de la pandémie du COVID-19. Et pour faire suite aux directives de la FFF : les séances d'entrainements toutes catégories confondues ainsi que les rencontres sont pour le moment suspendues . Ceci prendra effet a compter de ce soir minuit .
Nous vous demandons juste de la patience et attendons comme vous apres le 1er Décembre les nouvelles mesures .
Nous vous souhaitons bon courage à tous dans cette période longue et délicate et surtout la santé . Prenez soin de vous .
 
Le Comité d'administration du club.

Mourad Berrehail se requinque

 
Malmené dans son championnat des U14 R2 Mourad Berrehail est comme tous les autres, confiné dans sa maison, il en profite pour faire le point : « Avec cette épidémie on se rend compte que le football est finalement secondaire. Je souhaite surtout que chacun prenne bien soin de lui, de respecter les consignes, il y va de la situation sanitaire du pays ».

Mourad n’en oublie pas pour autant ses joueurs et leurs familles, il a envoyé à chacun d’eux un texto pour leur souhaiter bon courage et qu’ils se reverraient bientôt. De nature optimiste Mourad relativise cette crise : « Dans toute chose il y a du bon ! Nous les footeux nous n’avons pas un jour d...
 

Dadi Benaïssa

 
A peine nommé coordinateur sportif adjoint, Dadi Benaïssa s'est mis au travail. Dans cette vidéo il se présente aux membres du club qui ne le connaissent pas encore. Et Dadi a des choses à dire.
 

Réunion du samedi 7 mars


 
 
Suite et fin
 
 
Tour de table

Mourad Berrehail, qui devait jouer à Sorgues avec son équipe U14 R2, prenait le premier la parole : « Nous sommes mal classés mais je ne vais rien lâcher. Il y a une super ambiance, il nous manque un peu de qualité, nous n’allons pas revenir dessus. A titre personnel je suis allé à la réunion de l’Amicale des éducateurs dirigée par Patrice Eyraud, l’entraîneur de la N2 de Marignane/Gignac, c’est un super bonhomme, on apprend beaucoup avec des gens comme lui. Je me suis senti un peu seul, et c’est dommage que d’autres éducateurs d’Aubagne ne viennent pas à ces réunions, on y fait de belles rencontres. La cotisation est de 30 euros pour l’année et en prime on vous donne un beau K-way".

Jean-Pierre Mendy représentait la D1 dont il est l’adjoint de Christian Chessa, évidemment il était aux anges avec les résultats de cette équipe (qui depuis s’est qualifiée pour les quarts de finale de la Coupe de Provence). Il était surtout satisfait de la bonne entente qui règne entre les éducateurs des U18 et U20 ainsi qu’avec la N3. Satisfait aussi de voir que lorsque des joueurs descendent de N3 ils jouent le jeu et tirent l’équipe vers le haut.

Jérôme Palmasi (U16), avec une équipe 6e du classement, indiquait qu’il n’avait pas de problème avec la bascule le dimanche, certains éléments intègrent les U18. Rien d’autre à signaler.

En U15 Kévin Ferrarini félicitait ses joueurs pour la qualification en coupe Crémieux, et d’une façon générale il signalait la progression des jeunes même si le maintien n’est pas encore assuré.

Malik Assami et son équipe de U13 critérium, ont terminé à la première place la phase 1 du championnat : « Le groupe est bon, nous intégrons le plus possible les U12 et les meilleurs U13 montent en U14 (trois à chaque fois). Cette génération U13 est très bonne, à nous de la garder ».

Les éducateurs U12 marchent par trois et chacun à son mot à dire. Ismaël El Hamdaoui tenait à remercier David (Larsonnier) et Samir (Koukbi) pour leur réunion sur les gardiens de but du samedi précédent. Tony Basile saluait la bonne cohésion de son groupe et la bonne entente avec les éducateurs U11 et U13, pour lui tout baigne. Personnellement il est aussi en formation avec la certification des CFF 2 et 3. Henri Macia confirmait le bon potentiel de cette équipe, « elle a de beaux jours devant elle, et Aubagne aussi ».

Manu Carré n’avait pas grand-chose à déclarer, « tout se passe bien, les résultats, la bascule après des durs moments lorsque nous avions beaucoup de malades ».

Les U10 critérium vont mieux au grand soulagement de Michaël Puertas :  « Nous avions six mois de retard en début de saison du fait que les U9 n’avaient jamais joué à 8, il faut absolument revoir la copie pour la prochaine saison. De plus nous avons débuté la saison qu’avec sept joueurs, il faudrait peut-être prévoir une seconde équipe l’année prochaine ».

David Larsonnier concluait la réunion en remerciant les personnes présentes lors de la réunion citée par Ismaël El Hamdaoui et qui concernait exclusivement les gardiens de but et insistait sur la formation pour tous, indispensable pour le club.

Emmanuel Hernandez levait la séance en souhaitant bon match aux éducateurs concernés, et attention à ne pas se serrer les mains !
 
 

Réunion du samedi 7 mars

 
 
Deuxième partie
 

Lionel Jeanningros demandait qu’on lui fasse le point sur les tournois, notamment celui des débutants des 12 et 13 avril prochain.
 
Réponse de Denis Esposito : « Il y aura bien trente équipes dans chaque catégories (U6, U7, U8 et U9) et les engagements avancent bien. Tout devrait prêt pour le week-end de Pâques".
Eric Rech en profitait pour rappeler que les arbitres liés à Aubagne n'étaient pas présents dans la vie du club et qu'un point sera fait avec eux en fin de saison et début de saison prochaine.  


Alain Scard, le responsable du matériel, constatait le bon travail de Maria et la progression des éducateurs pour ranger le matériel. Une bonne chose car le début de saison avait été difficile.
Eric Rech demandait à ce que tous les éducateurs pensent, en fin de saison, à ramener tout le matériel au club ainsi que tous les jeux de maillots, même les anciens.

C’était au tour de Karine Giaimo d’évoquer le tournoi futsal féminin qui avait eu lieu le samedi précédent et regrettait, comme les filles présentes ce jour-là, le manque d’engagement des licenciés pour aider à la buvette et d’une manière générale au bon fonctionnement du tournoi. Elle précisait encore qu’une réunion préparatoire au tournoi débutants aura lieu le 25 mars, les éducateurs concernés seront prévenus.

Vint le grand moment de la réunion avec l’évocation par Virginie, la responsable du Label, de la course au Label Elite. Pourquoi grand moment parce que ce Label Elite, outre le fait qu’il rapporte une belle somme d’argent au club, est un certificat de qualité d’un club.
Virginie rappela que l’obtention du Label Elite est un combat de tous les jours et que tous les éducateurs doivent se sentir impliqués.
 
David Larsonnier, le responsable de l’école des gardiens de but aubagnais y allait de son couplet : « On doit bader le Label Elite, c’est la plus haute distinction dans le football. Il n’y a que vingt clubs en Provence qui détiennent le Label. Il faut tout faire pour y arriver ».
 
Alors oui chaque éducateur doit comprendre que tous les moindres détails sont importants. Par exemple, qu’il n’y ait pas de maillots qui traînent sur le terrain pendant l’entraînement, que le plan de travail de la séance ne soit pas un morceau de papier griffonné à la hâte…
 
Parce que les instances de la FFF envoient des émissaires pour contrôler les clubs aspirant au Label, en tenue réglementaire avec un badge de la Fédération ou en civil. Mais que surtout il s'agit de méthodes de travail essentielles que chaque éducateur doit respecter.  Virginie rappelait encore une fois l’importance de ce Label Elite, le message a été compris 

Elle enchaînait par les filles qu’elle entraîne, les U12, une équipe formidable, de véritables compétitrices qui remportent de belles victoires et qui ne lâchent jamais rien. Bravo à elles ! 
 
Avant de laisser la parole Virginie nous indiquait que l’après-midi même les U15 féminines d’Aubagne allaient participer à un Footgolf à Aix (reportage à voir sur le site) et que le samedi 14 mars elle souhaitait qu’il y ait un maximum de filles présentes au stade Vélodrome pour l'opération « Mesdames Franchissez la Barrière ! » organisé par le District de Provence et le CDOS 13 pour mettre à l'honneur les femmes dirigeantes dans le football et dans le sport en général, autour d'un colloque.
 
Continuant avec les filles, Ghizlane Benaïssa vantait les bons résultats de ses petites débutantes, elle a aussi récupéré un dirigeant supplémentaire, Frédéric Collu Manella, présent lors de cette réunion, et qu’à titre personnelle elle était en formation en vue d’obtenir une certification du CFF1 le 22 avril.
 
Emmanuel Hernandez précisait qu’une nouvelle éducatrice féminine allait arriver au club, Alexandra Presenza, une ex-olympienne, qui apportera toute son expérience à son nouveau club.
 
Erwan Podeur (Seniors Féminines) déplorait le fait que ses joueuses allaient rester trois semaines sans jouer, larguées en championnat Erwan prépare (déjà) la saison prochaine.

 

Réunion du samedi 7 mars 2020


Première partie
 
Etaient présents :
Lionel Jeanningros (président), Emmanuel Hernandez (secrétaire général), Eric Rech (coordinateur sportif), Dady Benaïssa (coordinateur sportif adjoint), Henri Scanavino (statuts et règlements), Ghizlane Benaïssa, Alain Scard, Frédéric Collu Manella, Julie Frattani, Adrien Hennecart, Kévin Ferrarini, Karine Giaimo, Manu Carré, David Larsonnier, Samir Kouakbi, Jean-Paul Michel, Denis Esposito, Jérôme Palmasi, Michaël Puertas, Philippe Hennion, Christophe Montenard, Jean-Pierre Mendy, Erwan Podeur, Tony Basile, Henri Macia, Ismaël El Hamdaoui, Malik Assami, Sarah Davi, Mourad Berrehail, Henri Ramond.

Le président ouvrait la séance en se réjouissant du nombre de participants toujours grandissant, preuve que le club se porte bien.
Puis ce fut au tour d’Eric Rech de présenter le nouveau coordinateur sportif adjoint qui remplace désormais Nicolas Busutil à qui Eric Rech souhaitait une bonne continuation loin des terres aubagnaises.

Dadi Benaïssa prenait la parole, et après avoir retracé sa carrière de joueur puis d’entraîneur, il présentait son plan de travail pour les mois à venir, et pourquoi pas les années aussi.
Il a insisté sur la formation des éducateurs, plusieurs d’entre eux y sont déjà et les places sont chères pour participer aux différents modules. Dadi a demandé aux éducateurs qu’ils réalisent des tests sur les joueurs dès le mois de mars et ensuite fin mai. Il a aussi insisté sur le fait que le club devrait mettre en place un système de jeu propre à Aubagne comme cela se fait dans les autres grands clubs.

Le coronavirus s’invite dans la réunion

Emmanuel Hernandez relatait les nouvelles dispositions concernant le coronavirus, notamment ne plus se serrer la main avant les matches et être extrêmement vigilant avec les enfants. A savoir que si les éducateurs ont connaissance qu’un petit revenait d’une zone « sensible » ils devaient le surveiller un peu plus.

Afin d’éclairer le débat, Eric Rech, qui est aussi cadre de santé dans le service imagerie de la Timone, nous faisait part de la réunion qu’il avait eu la veille avec toutes les sommités médicales que compte Marseille, et qu’il ne fallait pas dramatiser la situation, bien au contraire. Ce virus, s’il se propage plus vite que la grippe, est beaucoup moins mortel et qu’apparemment, seules personnes âgées en sont victimes. Donc dans le milieu du sport, et du football, les personnes pratiquantes sont normalement en bonne santé et n’ont rien à craindre. On peut contacter le coronavirus sans pour autant décéder.

Emmanuel Hernandez reprenait la parole pour faire le point sur les prochaines élections municipales. Il rappelait qu’aucun licencié du club ne pouvait participer à un débat politique en arborant les couleurs du club. Même chose sur les réseaux sociaux, il est interdit de prendre position pour tel ou tel candidat au nom du club. Une pure logique !

Plus important, la réunion du samedi 4 avril prochain à 9h00 avec les représentants de l'Union Nationale des Arbitres de Football Provence avec la présence de leur Président Eric Hermann. Cette réunion a pour but d'échanger sur le thème de l'arbitrage. Emmanuel Hernandez a été très clair vis à vis des présents : « Je vous demande d'avoir un représentant (éducateur ou dirigeant) de chaque catégorie avec un joueur et si possible le capitaine. Je compte sur vous pour votre présence que je considère comme obligatoire, compte tenu des événements survenus depuis le début de la saison ».
Dont acte !

Les travaux du siège

Avant de parler de l’avancée des travaux concernant le nouveau siège, Emmanuel Hernandez rappelait qu’il existait au sein du club une commission de discipline qui a déjà sévi deux fois depuis le début de la saison. Cette commission est là pour aider certains éducateurs qui pourraient ne pas savoir comment gérer un joueur indélicat. Les membres ont été obligés de se séparer d’un licencié qu’ils ont considéré comme « irrécupérable », quand au second il a retenu la leçon, il est depuis exemplaire.

Les travaux ! Ils avancent mais avec difficulté. Emmanuel Hernandez nous signalait que comme toutes (ou beaucoup) d’entreprises de ce genre de travail il fallait être constamment sur le qui vive, et prenait pour exemple la cuisine toute belle, bien finie mais qui n’a pas d’arrivée d’eau. Ou cette autre pièce avec un éclairage si intense qu’il aurait pu remplacer le chauffage. Alors oui, les travaux avancent, le nouveau siège devrait être opérationnel début avril.
 

Footgolf : C'est super!

 
 
Nos U15 Féminines ont participé à une séance d'initiation au Footgolf au Set Club d'Aix en Provence. Encadrées par des membres du Marseille Provence Footgolf les féminines ont apprécié la découverte de cette nouvelle pratique loisir. Un sport à part entière où le mental joue pour beaucoup.
 
 
Précision - Plaisir - Mental - Technicité
 
Ce sont les maîtres mots de ce sport loisir qui a n'en pas douter fera progresser les futurs pratiquants. Et pas seulement au football, mais aussi dans la vie de tous les jours puiqu'il va renforcer votre mental.

Cette journée a été initiée et préparée par un membre du Club de Footgolf, Isabelle Saura, avec le soutient de Cédric Bonnot et de Virginie notre secrétaire générale adjointe.
 
La découverte du Footgolf entrait dans le cadre de la Journée de la Femme et de notre Projet club : découvrir et s'initier aux nouvelles pratiques.

Le club souhaite poursuivre l'aventure avec les autres catégories (avis aux intéressés) tout comme aussi s'initier au foot en marchant (avis aux volontaires).
 


 

Le football et le handicap

 
Nous avons organisé une rencontre le jeudi 27 février au stade Bonnel de 14h à 17h avec le foyer les Chênes qui accueille et accompagne vers l'autonomie des adultes déficients intellectuels avec troubles mentaux associés, dont le handicap ne permet pas ou plus d’exercer une activité professionnelle.
 
Dans un premier temps, après un échauffement, nous avons mis en place un biathlon qui consistait à effectuer 4 épreuves par équipe (tir sur le poteau ou la transversale, tir de précision....) et à chaque réussite de l'épreuve par équipe, ces deniers devaient répondre à une question sur les lois du jeu pour valider l'épreuve.
 
Dans un second temps, nous avons fait une opposition (10 contre 10). Toute l'équipe U14 était présente (14 joueurs dont 3 blessés) et neuf adultes du foyer qui ont pu tisser des liens avec les jeunes footballeurs.
 
Je souhaite particulièrement remercier Lachen et Mélissa les éducateurs, Jean Claude, Brian et Djibril du staff U14 pour cet excellent après-midi clôturer par un goûter.
 
Merci aux parents présents pour leur contribution.
 
De nouvelles rencontres avec le Foyer sont envisagées d'ici la fin de la saison.
 

Une journée mémorable

 
 

Le BMF en vue

 
Notre éducateur des U14 R2, Mourad Berrehail, vient de passer avec succès deux modules supplémentaires en vue de l'obtention du Brevet de Moniteur de football. Il a validé les épreuves de pédagogie et de rapport de stage.
Le fameux sésame pour entraîner au plus haut niveau en amateur est en vue, nous avons confiance en lui. Le club d'Aubagne est fier de compter un tel élément dans ses rangs.

Le tour de table


Le plus ancien du club, Henri Scanavino, responsable des règlements en relation avec le District et La Ligue, commençait ce tour de table par un rappel :  « Je suis disponible 24h sur 24 pour répondre à vos questions si vous avez un doute sur une rencontre. N’hésitez pas ! »En effet un bon conseil vaut mieux qu’un match perdu.

Ensuite ce sont les éducateurs les plus pressés de partir (pour cause de match) qui se sont exprimés. A commencer par Malik Assami : « Nous n’avons pas de souci (U13 critérium), nous avons une belle génération, la bascule fonctionne normalement, trois joueurs évoluent régulièrement en U14, nous prenons trois joueurs des U12 et ça marche ».

Mickael Terraillon (U11 Niveau 1) était satisfait des résultats de son équipe mais surtout du travail effectué par ses joueurs, « le groupe est sain » a-t-il déclaré, « je me régale ».

Samir Kouakbi (entraîneur des gardiens avec David Larsonnier) a évoqué son souhait d’avoir une matinée spécialement réservée aux gardiens de but pendant les stages, vœux semble-t-il exaucé par Eric Rech.

Philippe Hennion (U12 Niveau 1 et U15 Niveau 1) s’est exprimé sur ces deux catégories : « En U12 l’osmose est parfaite avec Tony (Basile) et Henri (Macia), tout le monde joue le jeu. En U15 c’est encore mieux puisque nous sommes premiers avec un match en retard, le groupe vit bien ».

Beaudelaire Gnatto (U18) avait beaucoup de choses à dire : « Le groupe a bien digéré l’incident de Luynes, nous avons pris de nouvelles dispositions, des nouvelles règles pour que pareil incident ne se renouvelle pas. De ce fait le groupe est plus homogène, il progresse et nous pouvons faire monter les meilleurs éléments en U20 ».

Erwan Podeur était désolé de ne pas avoir de bons résultats avec les seniors filles mais il prépare déjà la saison prochaine sans se décourager.

Henri Macia (co-entraîneur U12 critérium) était satisfait d’être venu à Aubagne, les joueurs bossent bien, les résultats sont là que demander de mieux.

Tony Basile quant à lui insistait sur une méthode globale du jeu : « Si c’était possible nous devrions avoir le même système de jeu dans toutes les catégories. De cette façon lorsque un petit joue dans un autre groupe il sera moins perdu ».

Ghizlane Benaissa (débutantes) cherche des équipes de filles pour son tournoi en salle du29 février, elle cherche aussi des futures débutantes pour la saison prochaine. Si elle cherche beaucoup elle a aussi trouvé son épanouissement avec ses petites qui tiennent la dragée haute aux garçons dans les plateaux.

Régis Gandolfo (que j’avais oublié d’inscrire dans la liste des présents, désolé) relevait le manque d’efficacité de ses joueurs de N3 :  «  Les résultats récents sont négatifs, nous avons laissé des plumes dans nos derniers matches, avec Eric (Rech) nous regrettons de ne pas avoir fait mieux, nous savions que toutes les rencontres seraient difficiles. Cependant nous tenons toujours l’objectif du club, à savoir terminer dans les cinq premières places ».


Denis Esposito (débutants) étaient satisfaits de ses petits : « Ils connaissent les règles du football, ils jonglent, ils sont réceptifs, je suis assez content du travail effectué ».


Michael Puertas évoquait sa difficulté avec les U10 critérium : « Nous n’avons que dix joueurs, évidemment les bons résultats se font attendre. Nous sommes partis de très loin, nous jouons bien un certain temps et puis les petits craquent, c’est dommage ».

Manu Carré (U11 critérium) avait le même refrain que Michael Puertas, un manque flagrant d’effectif : « Nous n’avons que neuf joueurs, nous faisons comme nous pouvons. Mais c’est très difficile ».

Kévin Ferrarini (U15 D1) était déçu de ses résultats : « Le maintien est assuré, pourtant nous vivons une saison compliquée. Nous ne sommes pas à la hauteur de nos objectifs. Le groupe est bon malgré le départ d’un élément important, il va falloir trouver des solutions ».
Eric Rech continuait en demandant une réunion avec tous les U15 du club.

Christian Chessa (D1) attendait avec impatience de jouer ce match contre Montredon Bonneveine : « Nous traçons un beau parcours en coupe de Provence, nous sommes qualifiés pour les 8es de finale ; en championnat nous n’avons perdu qu’un match sur le terrain contre l’EUGA Ardziv, si nous prenons notre revanche dimanche nous serons à égalité avec eux et un match de retard. C’est pourquoi ce match de Bonneveine est important ».

Josserant Filliatre (co-entraîneur des U12 filles) regrettait sa première défaite contre la Grande Bastide : « Nous sommes trop gentils sur ce genre de match. Par contre les petites travaillent bien, Virgine (Forest) fait du bon boulot, je l’aide de mon mieux ».

Mourad Berrehail (U14 R2)avait la mine triste avant son match contre la meilleure équipe de groupe, l’ASPTT Marseille : « Nous avons déjà perdu nos deux premiers matches, le maintien en U15 R la saison prochaine est compromis. Dans l’ensemble les joueurs manquent de qualité technique pour jouer à ce niveau ».
Parler fait souvent du bien, les U14 ont réaliser un exploit en tenant en échec l’ASPTT, les joueurs méritaient même mieux sur ce match là.

Deux personnes jusque alors inconnues se sont présentées au groupe des éducateurs, Elyamine Keddar et Pascal Borgomano. Ce dernier est depuis dix jours au club, il est devenu l’adjoint de Christian Chessa. Quant à Elyamine c’est un parent qui a son petit en débutants et il a proposé ses services à Denis Esposito qui l’a accueilli à bras ouverts.

Denis Esposito signalait l’approche des tournois du club pour les débutants (U6,7,8 et 9), trente équipes par catégories, un beau week-end pascal en perspective.

Karin Giaimo, la responsable des festivités du club y allait aussi de son couplet, à savoir qu’elle demandait l’implication d’un maximum de personnes pour ces tournois : « Etre disponible pour au moins un tournoi dans l’année devrait être un minimum pour chacun d’entre nous ».

Lionel Jeanningros en rajoutait une couche en demandant aux responsables des seniors de mobiliser eux aussi leurs joueurs pour ces tournois

Il clôturait la réunion avec ses remerciements pour les participants, en souhaitant un bon match pour ceux qui jouaient l’après-midi.
 

Réunion technique


La deuxième partie de la réunion du samedi 1er février a été consacrée à la partie technique, et c’est Eric Rech qui a pris la parole. Il a appuyé sur la formation des éducateurs : « La saison prochaine les éducateurs n’ayant pas le diplôme requis dans leur catégorie ne pourront pas s’asseoir sur le banc. Il y a longtemps que vous avez été prévenu, il n’y aura plus de dérogation ».

Autre cheval de bataille pour le coordinateur sportif, les arbitres : « Si je suis toujours au club la saison prochaine, et il n’y a pas de raison pour qu’il en soit autrement, je mènerais une bataille auprès des arbitres. Il en faudrait plus et qu’ils soient plus présents lorsque nous avons besoin d’eux ».

Emmanuel Hernandez apportait une précision concernant la prochaine venue du président de l’UNAF (Union Nationale des Arbitres de Football) suite à l’incident en U18. Emmanuel Hernandez nous tiendra informé de la date, il souhaite que ce jour là il y ait foule au siège du club.

Le président, Lionel Jeanningros, a ensuite demandé aux jeunes éducateurs habitant Aubagne, s’il était possible de voir dans les différents quartiers de la ville, comment faire pour attirer les jeunes vers le club. Adrien Hennecart lui a répondu que le coût de la licence étant prohibitif, il faudrait peut-être faire un tarif préférentiel.

Eric Rech est ensuite revenu sur le Label Elite qui tend les bras au club mais qui n’est pas encore acquis. Il signale que les superviseurs de la Ligue Méditerranée viendront sur les terrains lors des entraînements, il demande à ce que les éducateurs redoublent de vigilance en ce moment. Le moindre petit détail pourrait contrarier ce projet.

Le coordinateur sportif a aussi évoque le LIFE, Livret Interactif du Football Excellence, disponible au siège du club, et qui a pour prétention de répondre à toutes vos questions concernant toutes les problématiques de l’éducateur de football. A consommer sans modération !

Erci Rech a ensuite fait le point avec David Larsonnier sur le perfectionnement des gardiens de but, « les petits progressent, avec Samir (Kouakbi) a répondu David, nous n’avons que des éloges à faire sur ces petits ».

Dernier sujet abordé avant de donner la parole à tous les éducateurs, la belle aventure du gardien des U20, Enzo Sulas. Ce jeune homme a été convié par l’AS Rome à effectuer un stage en Italie. Il en garde un souvenir impérissable, il nous racontera prochainement son aventure.
 

Réunion du 1er février: la salle etait pleine

 
 
 
Il y avait une trentaine de personnes pour assister à cette première réunion de l'année 2020, presque un record.
 
 
 Le plus heureux a été le président, Lionel Jeanningros, qui d'emblée à mis les choses au point concernant les rumeurs d'une déstabilisation de club : "Le président d'Aubagne c'est moi". Ce qui a eu pour effet de rassurer les éducateurs, si besoin était.
Ensuite c'est Emmanuel Hernandez qui a présenté les différents dossiers en cours, à commencer par l'avis favorable donné au club par le District de Provence concernant le match Aubagne - Montredon Bonneveine. En commission d'appel le District a donné ce match à rejouer le 12 février, mais le club de Montredon Bonneveine ayant fait appel de cette décision, notre cas sera statué le 7 février par le District de Provence. Si par mégarde nous n'avions pas satisfaction, le club se tournerait vers la Fédération Française de Football.
Le second dossier concernait le joueur de l'équipe U18 qui a écopé d'une suspension de 12 ans, le club devant payer une amende 1000 euros nous ne ferons pas appel.
Parmi les bonnes nouvelles le transfert de l'ancien Aubagnais Nuna Da Costa au club anglais de Nottingham Forest, nous devrions toucher quelques dividendes, mais dans combien de temps?
Pour ceux qui sont venus récemment à De Lattre vous avez pu constater que les travaux pour nous livrer un nouveau siège ont commencé, nous devrions être dans les murs avant les élections, c'est à dire début mars.

La suite demain
 
 
Les présents
La liste est établie en fonction de la place de chacun dans la salle:
 
Lionel Jeanningros, Emmanuel Hernandez, Eric Rech, Mourad Berrehail, Karine Giaimo, Adrien Hennecourt, Samir Koukbi, David Larsonnier, Josserand Filiatre, Michael Puertas, Tony Basile, Henri Macia, Ismail El Hamdaoui, Patrick Terraillon, Malik Assami, Erwan Podeur, Philippe Hennion, Beaudelaire Gnatto, Henri Scanavino, Denis Esposito, Kévin Ferrarini, Elyamine Keddar, Henri Ramond, Julie Frattini, Ghizlane Benaissa, Manu Carré, Christian Chessa, Pascal Borgomano.


 

Compte-rendu de la réunion du 21 décembre

 
Un seul article aurait été trop long à lire nous avons scindé le compte-rendu en trois parties.
 
Voici la première:
 
 
Une réunion constructive

Emmanuel Hernandez, le secrétaire général du club, et Eric Rech, le coordinateur sportif, étaient un peu déçus par la faible participation pour cette dernière réunion technique des éducateurs de l’année 2019. Par contre ils ont apprécié les échanges fructueux entre les personnes présentes, une page semble se tourner pour le Aubagne FC.


Ont participé à cette réunion : Emmanuel Hernandez (secrétaire Général du club), Erich Rech (coordinateur sportif), Nicolas Busutil (coordinateur sportif adjoint), Mourad Berrehail (U14 R1), Mickael Terraillon (U11 Niveau 1), Manu Carré (U11 critérium), Henri Ramond (dirigeant U11 Niveau 1 et U15 D2), Jérôme Palmassi (U16 D1), Denis Esposito (U5 et 6), Philippe Hennion (U12 N1 et U15 D2), Christophe Montenard (U13 Niveau 1), Tony Basile (U12 critérium), Henri Macia (U12 critérium), Erwan Podeur (Féminines seniors), Alain Jouault (dirigeant U18 D1), Jean-Pierre Mendy (D1) et Jean-Paul Michel (débutants).


Autre thème abordé par Eric Rech, la formation : « Personne n’a la science infuse ! J’apprends toujours, si vous voulez continuez votre passion d’être éducateur de football vous devez vous former. Bientôt, l’année prochaine ou dans deux ans vous ne pourrez plus être sur le banc si vous n’avez pas de diplôme, pensez-y. »

Des nouveaux vestiaires et un nouveau siège

Puis ce fut au tour d’Emmanuel Henandez de prendre la parole avec le même refrain qu’Eric Rech : « Nous comprenons qu’il y ait des absents, mais ce sont toujours les mêmes. Nous avons, environ, 40 éducateurs et un dirigeant par équipe, je ne dis pas que nous devrions être 80 aujourd’hui mais le compte n’y est pas. »
Concernant les nouveautés Emmanuel Hernandez annonça l’inauguration des nouveaux vestiaires du Bras d’Or et de De Lattre le samedi 11 janvier à 11h00. Evidemment vous êtes tous conviés à cet événement.
Pour le nouveau siège nous avons fait des demandes de subventions exceptionnelles auprès du Conseil Régional et du Conseil Départemental. Un dossier concerne l’aménagement du siège en matériel (tables, chaises, frigo, cuisinière etc..).
Le second, relatif à la N3, pour financer un stage d’avant saison.
Enfin le troisième dossier devrait nous permettre de monter un plateau de qualité pour le tournoi des débutants.
 
Demain la suite..

 

Compte-rendu (suite)

 
Un seul article aurait été trop long à lire nous avons scindé le compte-rendu en trois parties.
 
Voici la seconde:
 
Les points chauds

Emmanuel Hernandez aborda ensuite les points chauds qui ont agité le club en fin d’année, le match perdu en D1 suite aux intempéries et l’incident en U18.
Petit rappel : « Le 23 novembre la Mairie, et elle a bien fait, a décidé de fermer l’accès au complexe Serge Mesonès. Ne pouvant disputer notre rencontre de D1 contre Montredon Bonneveine le District a déclaré match perdu pour notre club, ce qui évidemment est inconcevable. Après de multiples palabres nous passerons en commission le 7 janvier et si par malheur nous n’avions pas gain de cause nous n’en resterions pas là ».

L’incident du 8 décembre est beaucoup plus complexe :  « Vous avez tous vu la vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux. Nous ne pouvons pas nier le geste d’un de nos joueurs. Le président a pris aussitôt des nouvelles de l’arbitre, nous avons reçu le père du joueur qui est lui aussi impliqué ».
La suite étant confidentielle mais pas secrète nous ne pouvons la relater ici. Cependant, Emmanuel Hernandez a confirmé que le club mettra tout en œuvre pour faire toute la lumière sur cet incident.

Le non-retour

Ensuite Eric Rech a continué avec sa rigidité légendaire qui lui va si bien, sur certains aspects de la politique sportive du club : « Si les éducateurs pensent qu’un trublion gène la bonne marche du groupe nous nous en séparerons. La priorité c’est l’esprit d’équipe. De même que les joueurs qui veulent partir de leur plein gré ne serons plus repris à Aubagne, question de principe. En N3 il y a de très bons joueurs qui veulent revenir, je ne les prendrais pas » !

Les entretiens individuels et la bascule

Le coordinateur sportif a ensuite demandé aux éducateurs présents mais les autres devront aussi s’y conformer, à ce que chacun réalise des entretiens individuels avec tous leurs joueurs : « C’est très important, vous verrez tout ce que vous allez apprendre au cours de ces entretiens. Je l’ai fait moi-même vendredi la réunion a été très longue mais très enrichissante pour le staff mais aussi pour les joueurs. Le tout agrémenté d’une pizza, je pense que cela a renforcé un peu plus les liens entre tous ».
Autre point soulevé par Eric Rech, la fameuse bascule : « Dès le début janvier nous demandons aux éducateurs de procéder à la fameuse bascule. En clair nous demandons à ces derniers de ne pas garder inconsidérément leurs meilleurs éléments mais de les faire monter en catégorie supérieure. Dans la même tranche d’âge ou pas ! Ceci est vital pour le club, pour les joueurs qui ne progresseront plus et pour vous qui allez continuer votre travail d’éducateur ».
Devant une résistance plus ou moins avouée, Eric Rech a martelé jusqu’à ce que tout le monde comprenne qu’à Aubagne le plus important c’est le club : « Si nous ne travaillons pas comme ça nous n’avancerons pas ! Je conçois que certains éducateurs veulent soigner leur ego avec des résultats positifs, mais ils ne seront positifs que pour eux. Ce n’est pas ma façon de voir les choses. d’autant plus qu’en travaillant avec cette méthode ils préparent déjà leur prochaine saison. Mais cela nécessite plus de communications entre les éducateurs, nous y veillerons ».

Le matériel c’est le ouialle

La discussion a alors tourné autour des points de détails comme la demande de ballons neufs de manu Carré, une demande qui n’avait pas encore abouti, Emmanuel Hernandez a rapidement trouvé les cinq ou six ballons demandé. Autre requête formulée par Jean-Paul Michel, des chasubles un peu plus aux dimensions de ses débutants « qui ne ressemblent à rien ». Déjà que nous nous entraînons dans des conditions dignes de Zola, a continué Jean-Paul, une tenue adaptée serait la bien venue surtout aux yeux des parents ».
A propos du matériel souvent mal rangé Eric Rech a demandé aux présents de faire un effort ainsi que de remettre les buts à leur place à la fin de l’entraînement : « Un éducateur ne doit pas se contenter de réaliser ses séances d’entraînement et de donner des consignes le jour du match, il a aussi d’autres tâches à remplir. Participer à la bonne marche du club en venant aux réunions, par exemple, entretenir les installations sportives et supporter le club à travers ses manifestations ».


Le Label Elite

Les éducateurs ont échangé autour du thème du Label en évoquant toutes les actions menées. Pour exemple, Jean-Paul Michel explique que lors des entraînements des débutants il regroupe les enfants afin d’échanger sur le Programme Educatif Fédéral (PEF) sous forme de petits questionnaires.
Les autres éducateurs présentent aussi leurs actions.
Eric Rech précise que notre candidature au label « Elite » est un objectif du club autour duquel nous devons toutes et tous travailler.



 

Compte-rendu (fin)

 
Un seul article aurait été trop long à lire nous avons scindé le compte-rendu en trois parties.
 
Voici la troisième:
 
 
 
 
 Le tour de table

Eric Rech a ensuite donné la parole à chacun des éducateurs.
Mickael Terraillon (U11 Niveau 1) : « Je me présente parce que je suis nouveau au club, en début de saison j’ai fait une réunion avec les parents, je leur ai expliqué ma méthode de travail et les buts que je souhaitais atteindre avec leurs enfants. Tout le monde a joué le jeu, tout va bien pour moi ».
 
Manu Carré : « Pas de soucis particulier, j’ai un groupe qui bosse bien et qui peut encore travailler mieux avec les ballons neufs ».

Jean-Paul Michel (débutants) : « Nous n’avons pas de vestiaires au Charrel ce qui complique notre tâche. Surtout quand il pleut ou quand il fait froid. Ce sont encore des bébés ».
Réponse d’Eric Rech : « Nous allons faire tout notre possible pour vous rapatrier au Bras D’Or ».

Denis Esposito (U5 et 6) : « J’ai la chance d’avoir des petits très prometteurs mai son ne peut pas les laisser végéter. Il nous faudrait un ou deux éducateurs supplémentaires pour mieux travailler ».

Jérôme Palmassi (U16 D1) : « Tout se passe bien, le groupe est réceptif, j’ai des bons petits ».

Philippe Hennion (U12 Niveau 2 et U15 D2) : « En U12 j’ai un groupe fantastique. C’est même hallucinant comment ils s’entendent bien. L’entente aussi est parfaite avec les U12 de Tony et Henri, je bascule toutes les semaines un ou deux joueurs en critérium, un régal ».

Tony Basile (U12 critérium) : « On s’entend bien avec Philippe, nous sommes nouveaux au club mais très contents d’y être avec Henri ».

Christophe Montenard (U13 Niveau 1) : Le message passe bien avec Malik (éducateur des U13 critérium), il vient souvent parler à nos joueurs. Nous avons fait une soirée pizza où il est venu, nous avons commencé des rencontres individuelles et c’est vrai que c’est enrichissant ».

Alain Jouault (dirigeant U18) : C ‘est compliqué, nous en parlerons en privé avec Eric ».

Jean-Pierre Mendy (dirigeant D1) : « Nous inculquons une identité commune à tous les joueurs et le message passe très bien. Il n’y a qu’à voir le bonheur de ceux qui ne jouent pas souvent lorsque leur équipe gagne. j’ai rarement vu cela ailleurs. Par contre avec Christian (Chessa) nous avons fait preuve de poigne, maintenant tout va bien. On espère croquer la pomme après deux accessions ratées ».

Erwan Podeur (responsable féminines) : « Nous venons de remporter notre première victoire en U18, toutes ces filles sont jeunes cela augure une bonne saison 2020-2021 ».


Pour conclure la séance Nicolas Busutil, le coordinateur sportif adjoint, rappelait que lorsqu’il fait le tour des terrains comme il en a l’habitude, il constate que des éducateurs arborent les couleurs d’autres clubs, ce qui est totalement inadmissible.
Enfin Nicolas Busutil soulignait l’importance pour les éducateurs d’occuper entièrement les terrains d’entraînement demandés, ou bien de signaler qu’ils ne pourront remplir leur tâche, ceci afin de pouvoir en faire profiter une autre équipe. A bon entendeur !

Le mot de la fin revenait à Emmanuel Hernandez qui souhaitait des bonnes fêtes de fin d’année à l’ensemble des licenciés d’Aubagne FC.



La bascule vous connaissez?



Eric Rech nous apporte les explications sur la bascule.

 

Inauguration de nouveaux vestiaires


C’est en présence du Maire d’Aubagne, Gérard Gazay, que Jean-Marc Bonino, le Directeur Général Administratif chargé de l’aménagement de la ville d’Aubagne, a énuméré les travaux qui ont été effectués sous les tribunes du stade De Lattre.
Ces installations ont coûté près de 500.000 euros d’investissements: cloisonnements, réfection des sols, des faïences, des peintures, électricité, mise en place du contrôle d’accès et mise aux normes de la Fédération Française de Football.
Il ne reste plu maintenant qu’à attendre le club house qui devrait être livré courant février.
Des outils indispensables pour un club comme celui d’Aubagne, que les dirigeants en fassent bon usage.
Demain quelques photos.
 

Une maison magique

 
Si le jardin est extraordinaire, que dire de la maison ? Un émerveillement devant autant de raffinement, de justesse dans les choix d’Emmanuel pour donner une âme supplémentaire à Noël.

Il faudrait de longues heures pour voir tous les détails de ce spectacle sur trois étages, sans parler du sapin et de la crèche voisine.
 

Le bêtisier 2019

 
Le site n'étant ouvert que depuis le 1er novembre ce premier bêtisier est un peu maigre.
 
Ce qui ne vous empêche pas de rester sur vos gardes en 2020.
 
 
 
 
 

Un jardin extraordinaire

 
Emmanuel Hernandez, notre secrétaire général, a une passion pour les décorations de Noël. Il nous a convié dans son jardin pas si secret que cela puisque nombre de personnes viennent le visiter tous les ans.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Mourad Berrehail se requinque

 
Malmené dans son championnat des U14 R2 Mourad Berrehail est comme tous les autres, confiné dans sa maison, il en profite pour faire le point : « Avec cette épidémie on se rend compte que le football est finalement secondaire. Je souhaite surtout que chacun prenne bien soin de lui, de respecter les consignes, il y va de la situation sanitaire du pays ».

Mourad n’en oublie pas pour autant ses joueurs et leurs familles, il a envoyé à chacun d’eux un texto pour leur souhaiter bon courage et qu’ils se reverraient bientôt. De nature optimiste Mourad relativise cette crise : « Dans toute chose il y a du bon ! Nous les footeux nous n’avons pas un jour de libre du mois d’août au mois de juin suivant. Cette crise va nous permettre d’avoir une vie familiale plus ordinaire. Nous allons prendre le temps de faire des choses que l’on ne prend pas de faire habituellement, jouer en famille à des jeux de société, regarder la télé avec ses enfants. Je ne peux que souhaiter le meilleur à toutes et à tous, nous reviendrons encore plus forts ».

Et il a raison ! Profitez de ce répit pour penser à vous et à vos proches.

Dadi Benaïssa

 
A peine nommé coordinateur sportif adjoint, Dadi Benaïssa s'est mis au travail. Dans cette vidéo il se présente aux membres du club qui ne le connaissent pas encore. Et Dadi a des choses à dire.
 

Réunion du samedi 7 mars


 
 
Suite et fin
 
 
Tour de table

Mourad Berrehail, qui devait jouer à Sorgues avec son équipe U14 R2, prenait le premier la parole : « Nous sommes mal classés mais je ne vais rien lâcher. Il y a une super ambiance, il nous manque un peu de qualité, nous n’allons pas revenir dessus. A titre personnel je suis allé à la réunion de l’Amicale des éducateurs dirigée par Patrice Eyraud, l’entraîneur de la N2 de Marignane/Gignac, c’est un super bonhomme, on apprend beaucoup avec des gens comme lui. Je me suis senti un peu seul, et c’est dommage que d’autres éducateurs d’Aubagne ne viennent pas à ces réunions, on y fait de belles rencontres. La cotisation est de 30 euros pour l’année et en prime on vous donne un beau K-way".

Jean-Pierre Mendy représentait la D1 dont il est l’adjoint de Christian Chessa, évidemment il était aux anges avec les résultats de cette équipe (qui depuis s’est qualifiée pour les quarts de finale de la Coupe de Provence). Il était surtout satisfait de la bonne entente qui règne entre les éducateurs des U18 et U20 ainsi qu’avec la N3. Satisfait aussi de voir que lorsque des joueurs descendent de N3 ils jouent le jeu et tirent l’équipe vers le haut.

Jérôme Palmasi (U16), avec une équipe 6e du classement, indiquait qu’il n’avait pas de problème avec la bascule le dimanche, certains éléments intègrent les U18. Rien d’autre à signaler.

En U15 Kévin Ferrarini félicitait ses joueurs pour la qualification en coupe Crémieux, et d’une façon générale il signalait la progression des jeunes même si le maintien n’est pas encore assuré.

Malik Assami et son équipe de U13 critérium, ont terminé à la première place la phase 1 du championnat : « Le groupe est bon, nous intégrons le plus possible les U12 et les meilleurs U13 montent en U14 (trois à chaque fois). Cette génération U13 est très bonne, à nous de la garder ».

Les éducateurs U12 marchent par trois et chacun à son mot à dire. Ismaël El Hamdaoui tenait à remercier David (Larsonnier) et Samir (Koukbi) pour leur réunion sur les gardiens de but du samedi précédent. Tony Basile saluait la bonne cohésion de son groupe et la bonne entente avec les éducateurs U11 et U13, pour lui tout baigne. Personnellement il est aussi en formation avec la certification des CFF 2 et 3. Henri Macia confirmait le bon potentiel de cette équipe, « elle a de beaux jours devant elle, et Aubagne aussi ».

Manu Carré n’avait pas grand-chose à déclarer, « tout se passe bien, les résultats, la bascule après des durs moments lorsque nous avions beaucoup de malades ».

Les U10 critérium vont mieux au grand soulagement de Michaël Puertas :  « Nous avions six mois de retard en début de saison du fait que les U9 n’avaient jamais joué à 8, il faut absolument revoir la copie pour la prochaine saison. De plus nous avons débuté la saison qu’avec sept joueurs, il faudrait peut-être prévoir une seconde équipe l’année prochaine ».

David Larsonnier concluait la réunion en remerciant les personnes présentes lors de la réunion citée par Ismaël El Hamdaoui et qui concernait exclusivement les gardiens de but et insistait sur la formation pour tous, indispensable pour le club.

Emmanuel Hernandez levait la séance en souhaitant bon match aux éducateurs concernés, et attention à ne pas se serrer les mains !
 

Réunion du samedi 7 mars

 
 
Deuxième partie
 

Lionel Jeanningros demandait qu’on lui fasse le point sur les tournois, notamment celui des débutants des 12 et 13 avril prochain.
 
Réponse de Denis Esposito : « Il y aura bien trente équipes dans chaque catégories (U6, U7, U8 et U9) et les engagements avancent bien. Tout devrait prêt pour le week-end de Pâques".
Eric Rech en profitait pour rappeler que les arbitres liés à Aubagne n'étaient pas présents dans la vie du club et qu'un point sera fait avec eux en fin de saison et début de saison prochaine.  


Alain Scard, le responsable du matériel, constatait le bon travail de Maria et la progression des éducateurs pour ranger le matériel. Une bonne chose car le début de saison avait été difficile.
Eric Rech demandait à ce que tous les éducateurs pensent, en fin de saison, à ramener tout le matériel au club ainsi que tous les jeux de maillots, même les anciens.

C’était au tour de Karine Giaimo d’évoquer le tournoi futsal féminin qui avait eu lieu le samedi précédent et regrettait, comme les filles présentes ce jour-là, le manque d’engagement des licenciés pour aider à la buvette et d’une manière générale au bon fonctionnement du tournoi. Elle précisait encore qu’une réunion préparatoire au tournoi débutants aura lieu le 25 mars, les éducateurs concernés seront prévenus.

Vint le grand moment de la réunion avec l’évocation par Virginie, la responsable du Label, de la course au Label Elite. Pourquoi grand moment parce que ce Label Elite, outre le fait qu’il rapporte une belle somme d’argent au club, est un certificat de qualité d’un club.
Virginie rappela que l’obtention du Label Elite est un combat de tous les jours et que tous les éducateurs doivent se sentir impliqués.
 
David Larsonnier, le responsable de l’école des gardiens de but aubagnais y allait de son couplet : « On doit bader le Label Elite, c’est la plus haute distinction dans le football. Il n’y a que vingt clubs en Provence qui détiennent le Label. Il faut tout faire pour y arriver ».
 
Alors oui chaque éducateur doit comprendre que tous les moindres détails sont importants. Par exemple, qu’il n’y ait pas de maillots qui traînent sur le terrain pendant l’entraînement, que le plan de travail de la séance ne soit pas un morceau de papier griffonné à la hâte…
 
Parce que les instances de la FFF envoient des émissaires pour contrôler les clubs aspirant au Label, en tenue réglementaire avec un badge de la Fédération ou en civil. Mais que surtout il s'agit de méthodes de travail essentielles que chaque éducateur doit respecter.  Virginie rappelait encore une fois l’importance de ce Label Elite, le message a été compris 

Elle enchaînait par les filles qu’elle entraîne, les U12, une équipe formidable, de véritables compétitrices qui remportent de belles victoires et qui ne lâchent jamais rien. Bravo à elles ! 
 
Avant de laisser la parole Virginie nous indiquait que l’après-midi même les U15 féminines d’Aubagne allaient participer à un Footgolf à Aix (reportage à voir sur le site) et que le samedi 14 mars elle souhaitait qu’il y ait un maximum de filles présentes au stade Vélodrome pour l'opération « Mesdames Franchissez la Barrière ! » organisé par le District de Provence et le CDOS 13 pour mettre à l'honneur les femmes dirigeantes dans le football et dans le sport en général, autour d'un colloque.
 
Continuant avec les filles, Ghizlane Benaïssa vantait les bons résultats de ses petites débutantes, elle a aussi récupéré un dirigeant supplémentaire, Frédéric Collu Manella, présent lors de cette réunion, et qu’à titre personnelle elle était en formation en vue d’obtenir une certification du CFF1 le 22 avril.
 
Emmanuel Hernandez précisait qu’une nouvelle éducatrice féminine allait arriver au club, Alexandra Presenza, une ex-olympienne, qui apportera toute son expérience à son nouveau club.
 
Erwan Podeur (Seniors Féminines) déplorait le fait que ses joueuses allaient rester trois semaines sans jouer, larguées en championnat Erwan prépare (déjà) la saison prochaine.

Réunion du samedi 7 mars 2020


Première partie
 
Etaient présents :
Lionel Jeanningros (président), Emmanuel Hernandez (secrétaire général), Eric Rech (coordinateur sportif), Dady Benaïssa (coordinateur sportif adjoint), Henri Scanavino (statuts et règlements), Ghizlane Benaïssa, Alain Scard, Frédéric Collu Manella, Julie Frattani, Adrien Hennecart, Kévin Ferrarini, Karine Giaimo, Manu Carré, David Larsonnier, Samir Kouakbi, Jean-Paul Michel, Denis Esposito, Jérôme Palmasi, Michaël Puertas, Philippe Hennion, Christophe Montenard, Jean-Pierre Mendy, Erwan Podeur, Tony Basile, Henri Macia, Ismaël El Hamdaoui, Malik Assami, Sarah Davi, Mourad Berrehail, Henri Ramond.

Le président ouvrait la séance en se réjouissant du nombre de participants toujours grandissant, preuve que le club se porte bien.
Puis ce fut au tour d’Eric Rech de présenter le nouveau coordinateur sportif adjoint qui remplace désormais Nicolas Busutil à qui Eric Rech souhaitait une bonne continuation loin des terres aubagnaises.

Dadi Benaïssa prenait la parole, et après avoir retracé sa carrière de joueur puis d’entraîneur, il présentait son plan de travail pour les mois à venir, et pourquoi pas les années aussi.
Il a insisté sur la formation des éducateurs, plusieurs d’entre eux y sont déjà et les places sont chères pour participer aux différents modules. Dadi a demandé aux éducateurs qu’ils réalisent des tests sur les joueurs dès le mois de mars et ensuite fin mai. Il a aussi insisté sur le fait que le club devrait mettre en place un système de jeu propre à Aubagne comme cela se fait dans les autres grands clubs.

Le coronavirus s’invite dans la réunion

Emmanuel Hernandez relatait les nouvelles dispositions concernant le coronavirus, notamment ne plus se serrer la main avant les matches et être extrêmement vigilant avec les enfants. A savoir que si les éducateurs ont connaissance qu’un petit revenait d’une zone « sensible » ils devaient le surveiller un peu plus.

Afin d’éclairer le débat, Eric Rech, qui est aussi cadre de santé dans le service imagerie de la Timone, nous faisait part de la réunion qu’il avait eu la veille avec toutes les sommités médicales que compte Marseille, et qu’il ne fallait pas dramatiser la situation, bien au contraire. Ce virus, s’il se propage plus vite que la grippe, est beaucoup moins mortel et qu’apparemment, seules personnes âgées en sont victimes. Donc dans le milieu du sport, et du football, les personnes pratiquantes sont normalement en bonne santé et n’ont rien à craindre. On peut contacter le coronavirus sans pour autant décéder.

Emmanuel Hernandez reprenait la parole pour faire le point sur les prochaines élections municipales. Il rappelait qu’aucun licencié du club ne pouvait participer à un débat politique en arborant les couleurs du club. Même chose sur les réseaux sociaux, il est interdit de prendre position pour tel ou tel candidat au nom du club. Une pure logique !

Plus important, la réunion du samedi 4 avril prochain à 9h00 avec les représentants de l'Union Nationale des Arbitres de Football Provence avec la présence de leur Président Eric Hermann. Cette réunion a pour but d'échanger sur le thème de l'arbitrage. Emmanuel Hernandez a été très clair vis à vis des présents : « Je vous demande d'avoir un représentant (éducateur ou dirigeant) de chaque catégorie avec un joueur et si possible le capitaine. Je compte sur vous pour votre présence que je considère comme obligatoire, compte tenu des événements survenus depuis le début de la saison ».
Dont acte !

Les travaux du siège

Avant de parler de l’avancée des travaux concernant le nouveau siège, Emmanuel Hernandez rappelait qu’il existait au sein du club une commission de discipline qui a déjà sévi deux fois depuis le début de la saison. Cette commission est là pour aider certains éducateurs qui pourraient ne pas savoir comment gérer un joueur indélicat. Les membres ont été obligés de se séparer d’un licencié qu’ils ont considéré comme « irrécupérable », quand au second il a retenu la leçon, il est depuis exemplaire.

Les travaux ! Ils avancent mais avec difficulté. Emmanuel Hernandez nous signalait que comme toutes (ou beaucoup) d’entreprises de ce genre de travail il fallait être constamment sur le qui vive, et prenait pour exemple la cuisine toute belle, bien finie mais qui n’a pas d’arrivée d’eau. Ou cette autre pièce avec un éclairage si intense qu’il aurait pu remplacer le chauffage. Alors oui, les travaux avancent, le nouveau siège devrait être opérationnel début avril.

Footgolf : C'est super!

 
 
Nos U15 Féminines ont participé à une séance d'initiation au Footgolf au Set Club d'Aix en Provence. Encadrées par des membres du Marseille Provence Footgolf les féminines ont apprécié la découverte de cette nouvelle pratique loisir. Un sport à part entière où le mental joue pour beaucoup.
 
 
Précision - Plaisir - Mental - Technicité
 
Ce sont les maîtres mots de ce sport loisir qui a n'en pas douter fera progresser les futurs pratiquants. Et pas seulement au football, mais aussi dans la vie de tous les jours puiqu'il va renforcer votre mental.

Cette journée a été initiée et préparée par un membre du Club de Footgolf, Isabelle Saura, avec le soutient de Cédric Bonnot et de Virginie notre secrétaire générale adjointe.
 
La découverte du Footgolf entrait dans le cadre de la Journée de la Femme et de notre Projet club : découvrir et s'initier aux nouvelles pratiques.

Le club souhaite poursuivre l'aventure avec les autres catégories (avis aux intéressés) tout comme aussi s'initier au foot en marchant (avis aux volontaires).
 


Le football et le handicap

 
Nous avons organisé une rencontre le jeudi 27 février au stade Bonnel de 14h à 17h avec le foyer les Chênes qui accueille et accompagne vers l'autonomie des adultes déficients intellectuels avec troubles mentaux associés, dont le handicap ne permet pas ou plus d’exercer une activité professionnelle.
 
Dans un premier temps, après un échauffement, nous avons mis en place un biathlon qui consistait à effectuer 4 épreuves par équipe (tir sur le poteau ou la transversale, tir de précision....) et à chaque réussite de l'épreuve par équipe, ces deniers devaient répondre à une question sur les lois du jeu pour valider l'épreuve.
 
Dans un second temps, nous avons fait une opposition (10 contre 10). Toute l'équipe U14 était présente (14 joueurs dont 3 blessés) et neuf adultes du foyer qui ont pu tisser des liens avec les jeunes footballeurs.
 
Je souhaite particulièrement remercier Lachen et Mélissa les éducateurs, Jean Claude, Brian et Djibril du staff U14 pour cet excellent après-midi clôturer par un goûter.
 
Merci aux parents présents pour leur contribution.
 
De nouvelles rencontres avec le Foyer sont envisagées d'ici la fin de la saison.
 

Le tour de table


Le plus ancien du club, Henri Scanavino, responsable des règlements en relation avec le District et La Ligue, commençait ce tour de table par un rappel :  « Je suis disponible 24h sur 24 pour répondre à vos questions si vous avez un doute sur une rencontre. N’hésitez pas ! »En effet un bon conseil vaut mieux qu’un match perdu.

Ensuite ce sont les éducateurs les plus pressés de partir (pour cause de match) qui se sont exprimés. A commencer par Malik Assami : « Nous n’avons pas de souci (U13 critérium), nous avons une belle génération, la bascule fonctionne normalement, trois joueurs évoluent régulièrement en U14, nous prenons trois joueurs des U12 et ça marche ».

Mickael Terraillon (U11 Niveau 1) était satisfait des résultats de son équipe mais surtout du travail effectué par ses joueurs, « le groupe est sain » a-t-il déclaré, « je me régale ».

Samir Kouakbi (entraîneur des gardiens avec David Larsonnier) a évoqué son souhait d’avoir une matinée spécialement réservée aux gardiens de but pendant les stages, vœux semble-t-il exaucé par Eric Rech.

Philippe Hennion (U12 Niveau 1 et U15 Niveau 1) s’est exprimé sur ces deux catégories : « En U12 l’osmose est parfaite avec Tony (Basile) et Henri (Macia), tout le monde joue le jeu. En U15 c’est encore mieux puisque nous sommes premiers avec un match en retard, le groupe vit bien ».

Beaudelaire Gnatto (U18) avait beaucoup de choses à dire : « Le groupe a bien digéré l’incident de Luynes, nous avons pris de nouvelles dispositions, des nouvelles règles pour que pareil incident ne se renouvelle pas. De ce fait le groupe est plus homogène, il progresse et nous pouvons faire monter les meilleurs éléments en U20 ».

Erwan Podeur était désolé de ne pas avoir de bons résultats avec les seniors filles mais il prépare déjà la saison prochaine sans se décourager.

Henri Macia (co-entraîneur U12 critérium) était satisfait d’être venu à Aubagne, les joueurs bossent bien, les résultats sont là que demander de mieux.

Tony Basile quant à lui insistait sur une méthode globale du jeu : « Si c’était possible nous devrions avoir le même système de jeu dans toutes les catégories. De cette façon lorsque un petit joue dans un autre groupe il sera moins perdu ».

Ghizlane Benaissa (débutantes) cherche des équipes de filles pour son tournoi en salle du29 février, elle cherche aussi des futures débutantes pour la saison prochaine. Si elle cherche beaucoup elle a aussi trouvé son épanouissement avec ses petites qui tiennent la dragée haute aux garçons dans les plateaux.

Régis Gandolfo (que j’avais oublié d’inscrire dans la liste des présents, désolé) relevait le manque d’efficacité de ses joueurs de N3 :  «  Les résultats récents sont négatifs, nous avons laissé des plumes dans nos derniers matches, avec Eric (Rech) nous regrettons de ne pas avoir fait mieux, nous savions que toutes les rencontres seraient difficiles. Cependant nous tenons toujours l’objectif du club, à savoir terminer dans les cinq premières places ».


Denis Esposito (débutants) étaient satisfaits de ses petits : « Ils connaissent les règles du football, ils jonglent, ils sont réceptifs, je suis assez content du travail effectué ».


Michael Puertas évoquait sa difficulté avec les U10 critérium : « Nous n’avons que dix joueurs, évidemment les bons résultats se font attendre. Nous sommes partis de très loin, nous jouons bien un certain temps et puis les petits craquent, c’est dommage ».

Manu Carré (U11 critérium) avait le même refrain que Michael Puertas, un manque flagrant d’effectif : « Nous n’avons que neuf joueurs, nous faisons comme nous pouvons. Mais c’est très difficile ».

Kévin Ferrarini (U15 D1) était déçu de ses résultats : « Le maintien est assuré, pourtant nous vivons une saison compliquée. Nous ne sommes pas à la hauteur de nos objectifs. Le groupe est bon malgré le départ d’un élément important, il va falloir trouver des solutions ».
Eric Rech continuait en demandant une réunion avec tous les U15 du club.

Christian Chessa (D1) attendait avec impatience de jouer ce match contre Montredon Bonneveine : « Nous traçons un beau parcours en coupe de Provence, nous sommes qualifiés pour les 8es de finale ; en championnat nous n’avons perdu qu’un match sur le terrain contre l’EUGA Ardziv, si nous prenons notre revanche dimanche nous serons à égalité avec eux et un match de retard. C’est pourquoi ce match de Bonneveine est important ».

Josserant Filliatre (co-entraîneur des U12 filles) regrettait sa première défaite contre la Grande Bastide : « Nous sommes trop gentils sur ce genre de match. Par contre les petites travaillent bien, Virgine (Forest) fait du bon boulot, je l’aide de mon mieux ».

Mourad Berrehail (U14 R2)avait la mine triste avant son match contre la meilleure équipe de groupe, l’ASPTT Marseille : « Nous avons déjà perdu nos deux premiers matches, le maintien en U15 R la saison prochaine est compromis. Dans l’ensemble les joueurs manquent de qualité technique pour jouer à ce niveau ».
Parler fait souvent du bien, les U14 ont réaliser un exploit en tenant en échec l’ASPTT, les joueurs méritaient même mieux sur ce match là.

Deux personnes jusque alors inconnues se sont présentées au groupe des éducateurs, Elyamine Keddar et Pascal Borgomano. Ce dernier est depuis dix jours au club, il est devenu l’adjoint de Christian Chessa. Quant à Elyamine c’est un parent qui a son petit en débutants et il a proposé ses services à Denis Esposito qui l’a accueilli à bras ouverts.

Denis Esposito signalait l’approche des tournois du club pour les débutants (U6,7,8 et 9), trente équipes par catégories, un beau week-end pascal en perspective.

Karin Giaimo, la responsable des festivités du club y allait aussi de son couplet, à savoir qu’elle demandait l’implication d’un maximum de personnes pour ces tournois : « Etre disponible pour au moins un tournoi dans l’année devrait être un minimum pour chacun d’entre nous ».

Lionel Jeanningros en rajoutait une couche en demandant aux responsables des seniors de mobiliser eux aussi leurs joueurs pour ces tournois

Il clôturait la réunion avec ses remerciements pour les participants, en souhaitant un bon match pour ceux qui jouaient l’après-midi.

Réunion technique


La deuxième partie de la réunion du samedi 1er février a été consacrée à la partie technique, et c’est Eric Rech qui a pris la parole. Il a appuyé sur la formation des éducateurs : « La saison prochaine les éducateurs n’ayant pas le diplôme requis dans leur catégorie ne pourront pas s’asseoir sur le banc. Il y a longtemps que vous avez été prévenu, il n’y aura plus de dérogation ».

Autre cheval de bataille pour le coordinateur sportif, les arbitres : « Si je suis toujours au club la saison prochaine, et il n’y a pas de raison pour qu’il en soit autrement, je mènerais une bataille auprès des arbitres. Il en faudrait plus et qu’ils soient plus présents lorsque nous avons besoin d’eux ».

Emmanuel Hernandez apportait une précision concernant la prochaine venue du président de l’UNAF (Union Nationale des Arbitres de Football) suite à l’incident en U18. Emmanuel Hernandez nous tiendra informé de la date, il souhaite que ce jour là il y ait foule au siège du club.

Le président, Lionel Jeanningros, a ensuite demandé aux jeunes éducateurs habitant Aubagne, s’il était possible de voir dans les différents quartiers de la ville, comment faire pour attirer les jeunes vers le club. Adrien Hennecart lui a répondu que le coût de la licence étant prohibitif, il faudrait peut-être faire un tarif préférentiel.

Eric Rech est ensuite revenu sur le Label Elite qui tend les bras au club mais qui n’est pas encore acquis. Il signale que les superviseurs de la Ligue Méditerranée viendront sur les terrains lors des entraînements, il demande à ce que les éducateurs redoublent de vigilance en ce moment. Le moindre petit détail pourrait contrarier ce projet.

Le coordinateur sportif a aussi évoque le LIFE, Livret Interactif du Football Excellence, disponible au siège du club, et qui a pour prétention de répondre à toutes vos questions concernant toutes les problématiques de l’éducateur de football. A consommer sans modération !

Erci Rech a ensuite fait le point avec David Larsonnier sur le perfectionnement des gardiens de but, « les petits progressent, avec Samir (Kouakbi) a répondu David, nous n’avons que des éloges à faire sur ces petits ».

Dernier sujet abordé avant de donner la parole à tous les éducateurs, la belle aventure du gardien des U20, Enzo Sulas. Ce jeune homme a été convié par l’AS Rome à effectuer un stage en Italie. Il en garde un souvenir impérissable, il nous racontera prochainement son aventure.

Réunion du 1er février: la salle etait pleine

 
 
 
Il y avait une trentaine de personnes pour assister à cette première réunion de l'année 2020, presque un record.
 
 
 Le plus heureux a été le président, Lionel Jeanningros, qui d'emblée à mis les choses au point concernant les rumeurs d'une déstabilisation de club : "Le président d'Aubagne c'est moi". Ce qui a eu pour effet de rassurer les éducateurs, si besoin était.
Ensuite c'est Emmanuel Hernandez qui a présenté les différents dossiers en cours, à commencer par l'avis favorable donné au club par le District de Provence concernant le match Aubagne - Montredon Bonneveine. En commission d'appel le District a donné ce match à rejouer le 12 février, mais le club de Montredon Bonneveine ayant fait appel de cette décision, notre cas sera statué le 7 février par le District de Provence. Si par mégarde nous n'avions pas satisfaction, le club se tournerait vers la Fédération Française de Football.
Le second dossier concernait le joueur de l'équipe U18 qui a écopé d'une suspension de 12 ans, le club devant payer une amende 1000 euros nous ne ferons pas appel.
Parmi les bonnes nouvelles le transfert de l'ancien Aubagnais Nuna Da Costa au club anglais de Nottingham Forest, nous devrions toucher quelques dividendes, mais dans combien de temps?
Pour ceux qui sont venus récemment à De Lattre vous avez pu constater que les travaux pour nous livrer un nouveau siège ont commencé, nous devrions être dans les murs avant les élections, c'est à dire début mars.

La suite demain
 
 
Les présents
La liste est établie en fonction de la place de chacun dans la salle:
 
Lionel Jeanningros, Emmanuel Hernandez, Eric Rech, Mourad Berrehail, Karine Giaimo, Adrien Hennecourt, Samir Koukbi, David Larsonnier, Josserand Filiatre, Michael Puertas, Tony Basile, Henri Macia, Ismail El Hamdaoui, Patrick Terraillon, Malik Assami, Erwan Podeur, Philippe Hennion, Beaudelaire Gnatto, Henri Scanavino, Denis Esposito, Kévin Ferrarini, Elyamine Keddar, Henri Ramond, Julie Frattini, Ghizlane Benaissa, Manu Carré, Christian Chessa, Pascal Borgomano.


 

Compte-rendu de la réunion du 21 décembre

 
Un seul article aurait été trop long à lire nous avons scindé le compte-rendu en trois parties.
 
Voici la première:
 
 
Une réunion constructive

Emmanuel Hernandez, le secrétaire général du club, et Eric Rech, le coordinateur sportif, étaient un peu déçus par la faible participation pour cette dernière réunion technique des éducateurs de l’année 2019. Par contre ils ont apprécié les échanges fructueux entre les personnes présentes, une page semble se tourner pour le Aubagne FC.


Ont participé à cette réunion : Emmanuel Hernandez (secrétaire Général du club), Erich Rech (coordinateur sportif), Nicolas Busutil (coordinateur sportif adjoint), Mourad Berrehail (U14 R1), Mickael Terraillon (U11 Niveau 1), Manu Carré (U11 critérium), Henri Ramond (dirigeant U11 Niveau 1 et U15 D2), Jérôme Palmassi (U16 D1), Denis Esposito (U5 et 6), Philippe Hennion (U12 N1 et U15 D2), Christophe Montenard (U13 Niveau 1), Tony Basile (U12 critérium), Henri Macia (U12 critérium), Erwan Podeur (Féminines seniors), Alain Jouault (dirigeant U18 D1), Jean-Pierre Mendy (D1) et Jean-Paul Michel (débutants).


Autre thème abordé par Eric Rech, la formation : « Personne n’a la science infuse ! J’apprends toujours, si vous voulez continuez votre passion d’être éducateur de football vous devez vous former. Bientôt, l’année prochaine ou dans deux ans vous ne pourrez plus être sur le banc si vous n’avez pas de diplôme, pensez-y. »

Des nouveaux vestiaires et un nouveau siège

Puis ce fut au tour d’Emmanuel Henandez de prendre la parole avec le même refrain qu’Eric Rech : « Nous comprenons qu’il y ait des absents, mais ce sont toujours les mêmes. Nous avons, environ, 40 éducateurs et un dirigeant par équipe, je ne dis pas que nous devrions être 80 aujourd’hui mais le compte n’y est pas. »
Concernant les nouveautés Emmanuel Hernandez annonça l’inauguration des nouveaux vestiaires du Bras d’Or et de De Lattre le samedi 11 janvier à 11h00. Evidemment vous êtes tous conviés à cet événement.
Pour le nouveau siège nous avons fait des demandes de subventions exceptionnelles auprès du Conseil Régional et du Conseil Départemental. Un dossier concerne l’aménagement du siège en matériel (tables, chaises, frigo, cuisinière etc..).
Le second, relatif à la N3, pour financer un stage d’avant saison.
Enfin le troisième dossier devrait nous permettre de monter un plateau de qualité pour le tournoi des débutants.
 
Demain la suite..

Compte-rendu (suite)

 
Un seul article aurait été trop long à lire nous avons scindé le compte-rendu en trois parties.
 
Voici la seconde:
 
Les points chauds

Emmanuel Hernandez aborda ensuite les points chauds qui ont agité le club en fin d’année, le match perdu en D1 suite aux intempéries et l’incident en U18.
Petit rappel : « Le 23 novembre la Mairie, et elle a bien fait, a décidé de fermer l’accès au complexe Serge Mesonès. Ne pouvant disputer notre rencontre de D1 contre Montredon Bonneveine le District a déclaré match perdu pour notre club, ce qui évidemment est inconcevable. Après de multiples palabres nous passerons en commission le 7 janvier et si par malheur nous n’avions pas gain de cause nous n’en resterions pas là ».

L’incident du 8 décembre est beaucoup plus complexe :  « Vous avez tous vu la vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux. Nous ne pouvons pas nier le geste d’un de nos joueurs. Le président a pris aussitôt des nouvelles de l’arbitre, nous avons reçu le père du joueur qui est lui aussi impliqué ».
La suite étant confidentielle mais pas secrète nous ne pouvons la relater ici. Cependant, Emmanuel Hernandez a confirmé que le club mettra tout en œuvre pour faire toute la lumière sur cet incident.

Le non-retour

Ensuite Eric Rech a continué avec sa rigidité légendaire qui lui va si bien, sur certains aspects de la politique sportive du club : « Si les éducateurs pensent qu’un trublion gène la bonne marche du groupe nous nous en séparerons. La priorité c’est l’esprit d’équipe. De même que les joueurs qui veulent partir de leur plein gré ne serons plus repris à Aubagne, question de principe. En N3 il y a de très bons joueurs qui veulent revenir, je ne les prendrais pas » !

Les entretiens individuels et la bascule

Le coordinateur sportif a ensuite demandé aux éducateurs présents mais les autres devront aussi s’y conformer, à ce que chacun réalise des entretiens individuels avec tous leurs joueurs : « C’est très important, vous verrez tout ce que vous allez apprendre au cours de ces entretiens. Je l’ai fait moi-même vendredi la réunion a été très longue mais très enrichissante pour le staff mais aussi pour les joueurs. Le tout agrémenté d’une pizza, je pense que cela a renforcé un peu plus les liens entre tous ».
Autre point soulevé par Eric Rech, la fameuse bascule : « Dès le début janvier nous demandons aux éducateurs de procéder à la fameuse bascule. En clair nous demandons à ces derniers de ne pas garder inconsidérément leurs meilleurs éléments mais de les faire monter en catégorie supérieure. Dans la même tranche d’âge ou pas ! Ceci est vital pour le club, pour les joueurs qui ne progresseront plus et pour vous qui allez continuer votre travail d’éducateur ».
Devant une résistance plus ou moins avouée, Eric Rech a martelé jusqu’à ce que tout le monde comprenne qu’à Aubagne le plus important c’est le club : « Si nous ne travaillons pas comme ça nous n’avancerons pas ! Je conçois que certains éducateurs veulent soigner leur ego avec des résultats positifs, mais ils ne seront positifs que pour eux. Ce n’est pas ma façon de voir les choses. d’autant plus qu’en travaillant avec cette méthode ils préparent déjà leur prochaine saison. Mais cela nécessite plus de communications entre les éducateurs, nous y veillerons ».

Le matériel c’est le ouialle

La discussion a alors tourné autour des points de détails comme la demande de ballons neufs de manu Carré, une demande qui n’avait pas encore abouti, Emmanuel Hernandez a rapidement trouvé les cinq ou six ballons demandé. Autre requête formulée par Jean-Paul Michel, des chasubles un peu plus aux dimensions de ses débutants « qui ne ressemblent à rien ». Déjà que nous nous entraînons dans des conditions dignes de Zola, a continué Jean-Paul, une tenue adaptée serait la bien venue surtout aux yeux des parents ».
A propos du matériel souvent mal rangé Eric Rech a demandé aux présents de faire un effort ainsi que de remettre les buts à leur place à la fin de l’entraînement : « Un éducateur ne doit pas se contenter de réaliser ses séances d’entraînement et de donner des consignes le jour du match, il a aussi d’autres tâches à remplir. Participer à la bonne marche du club en venant aux réunions, par exemple, entretenir les installations sportives et supporter le club à travers ses manifestations ».


Le Label Elite

Les éducateurs ont échangé autour du thème du Label en évoquant toutes les actions menées. Pour exemple, Jean-Paul Michel explique que lors des entraînements des débutants il regroupe les enfants afin d’échanger sur le Programme Educatif Fédéral (PEF) sous forme de petits questionnaires.
Les autres éducateurs présentent aussi leurs actions.
Eric Rech précise que notre candidature au label « Elite » est un objectif du club autour duquel nous devons toutes et tous travailler.



Compte-rendu (fin)

 
Un seul article aurait été trop long à lire nous avons scindé le compte-rendu en trois parties.
 
Voici la troisième:
 
 
 
 
 Le tour de table

Eric Rech a ensuite donné la parole à chacun des éducateurs.
Mickael Terraillon (U11 Niveau 1) : « Je me présente parce que je suis nouveau au club, en début de saison j’ai fait une réunion avec les parents, je leur ai expliqué ma méthode de travail et les buts que je souhaitais atteindre avec leurs enfants. Tout le monde a joué le jeu, tout va bien pour moi ».
 
Manu Carré : « Pas de soucis particulier, j’ai un groupe qui bosse bien et qui peut encore travailler mieux avec les ballons neufs ».

Jean-Paul Michel (débutants) : « Nous n’avons pas de vestiaires au Charrel ce qui complique notre tâche. Surtout quand il pleut ou quand il fait froid. Ce sont encore des bébés ».
Réponse d’Eric Rech : « Nous allons faire tout notre possible pour vous rapatrier au Bras D’Or ».

Denis Esposito (U5 et 6) : « J’ai la chance d’avoir des petits très prometteurs mai son ne peut pas les laisser végéter. Il nous faudrait un ou deux éducateurs supplémentaires pour mieux travailler ».

Jérôme Palmassi (U16 D1) : « Tout se passe bien, le groupe est réceptif, j’ai des bons petits ».

Philippe Hennion (U12 Niveau 2 et U15 D2) : « En U12 j’ai un groupe fantastique. C’est même hallucinant comment ils s’entendent bien. L’entente aussi est parfaite avec les U12 de Tony et Henri, je bascule toutes les semaines un ou deux joueurs en critérium, un régal ».

Tony Basile (U12 critérium) : « On s’entend bien avec Philippe, nous sommes nouveaux au club mais très contents d’y être avec Henri ».

Christophe Montenard (U13 Niveau 1) : Le message passe bien avec Malik (éducateur des U13 critérium), il vient souvent parler à nos joueurs. Nous avons fait une soirée pizza où il est venu, nous avons commencé des rencontres individuelles et c’est vrai que c’est enrichissant ».

Alain Jouault (dirigeant U18) : C ‘est compliqué, nous en parlerons en privé avec Eric ».

Jean-Pierre Mendy (dirigeant D1) : « Nous inculquons une identité commune à tous les joueurs et le message passe très bien. Il n’y a qu’à voir le bonheur de ceux qui ne jouent pas souvent lorsque leur équipe gagne. j’ai rarement vu cela ailleurs. Par contre avec Christian (Chessa) nous avons fait preuve de poigne, maintenant tout va bien. On espère croquer la pomme après deux accessions ratées ».

Erwan Podeur (responsable féminines) : « Nous venons de remporter notre première victoire en U18, toutes ces filles sont jeunes cela augure une bonne saison 2020-2021 ».


Pour conclure la séance Nicolas Busutil, le coordinateur sportif adjoint, rappelait que lorsqu’il fait le tour des terrains comme il en a l’habitude, il constate que des éducateurs arborent les couleurs d’autres clubs, ce qui est totalement inadmissible.
Enfin Nicolas Busutil soulignait l’importance pour les éducateurs d’occuper entièrement les terrains d’entraînement demandés, ou bien de signaler qu’ils ne pourront remplir leur tâche, ceci afin de pouvoir en faire profiter une autre équipe. A bon entendeur !

Le mot de la fin revenait à Emmanuel Hernandez qui souhaitait des bonnes fêtes de fin d’année à l’ensemble des licenciés d’Aubagne FC.



La bascule vous connaissez?



Eric Rech nous apporte les explications sur la bascule.

Inauguration de nouveaux vestiaires


C’est en présence du Maire d’Aubagne, Gérard Gazay, que Jean-Marc Bonino, le Directeur Général Administratif chargé de l’aménagement de la ville d’Aubagne, a énuméré les travaux qui ont été effectués sous les tribunes du stade De Lattre.
Ces installations ont coûté près de 500.000 euros d’investissements: cloisonnements, réfection des sols, des faïences, des peintures, électricité, mise en place du contrôle d’accès et mise aux normes de la Fédération Française de Football.
Il ne reste plu maintenant qu’à attendre le club house qui devrait être livré courant février.
Des outils indispensables pour un club comme celui d’Aubagne, que les dirigeants en fassent bon usage.
Demain quelques photos.

Une maison magique

 
Si le jardin est extraordinaire, que dire de la maison ? Un émerveillement devant autant de raffinement, de justesse dans les choix d’Emmanuel pour donner une âme supplémentaire à Noël.

Il faudrait de longues heures pour voir tous les détails de ce spectacle sur trois étages, sans parler du sapin et de la crèche voisine.
 

Le bêtisier 2019

 
Le site n'étant ouvert que depuis le 1er novembre ce premier bêtisier est un peu maigre.
 
Ce qui ne vous empêche pas de rester sur vos gardes en 2020.
 
 
 
 

Un jardin extraordinaire

 
Emmanuel Hernandez, notre secrétaire général, a une passion pour les décorations de Noël. Il nous a convié dans son jardin pas si secret que cela puisque nombre de personnes viennent le visiter tous les ans.