Immeuble Le Galoubet
Bp 106
13674 Aubagne Cedex
09 66 80 94 66
Aubagne FC

Le BMF en vue

 
Notre éducateur des U14 R2, Mourad Berrehail, vient de passer avec succès deux modules supplémentaires en vue de l'obtention du Brevet de Moniteur de football. Il a validé les épreuves de pédagogie et de rapport de stage.
Le fameux sésame pour entraîner au plus haut niveau en amateur est en vue, nous avons confiance en lui. Le club d'Aubagne est fier de compter un tel élément dans ses rangs.

Le tour de table


Le plus ancien du club, Henri Scanavino, responsable des règlements en relation avec le District et La Ligue, commençait ce tour de table par un rappel :  « Je suis disponible 24h sur 24 pour répondre à vos questions si vous avez un doute sur une rencontre. N’hésitez pas ! »En effet un bon conseil vaut mieux qu’un match perdu.

Ensuite ce sont les éducateurs les plus pressés de partir (pour cause de match) qui se sont exprimés. ...
 

Réunion technique


La deuxième partie de la réunion du samedi 1er février a été consacrée à la partie technique, et c’est Eric Rech qui a pris la parole. Il a appuyé sur la formation des éducateurs : « La saison prochaine les éducateurs n’ayant pas le diplôme requis dans leur catégorie ne pourront pas s’asseoir sur le banc. Il y a longtemps que vous avez été prévenu, il n’y aura plus de dérogation ».

Autre cheval de bataille pour le coordinateur sportif, les arbitres : « Si je suis toujours au club la saison ...
 

Réunion du 1er février: la salle etait pleine

 
 
 
Il y avait une trentaine de personnes pour assister à cette première réunion de l'année 2020, presque un...

Compte-rendu de ...

 

Compte-rendu (suite)...

 

Compte-rendu (fi...

La bascule vous connaiss...

 

Inaugurat...

 

Une maison magique

 
Si le jardin est extra...

Le bêtisier 2019

 
Le site n'étant ouver...
 

Un jardin extraord...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le tour de table


Le plus ancien du club, Henri Scanavino, responsable des règlements en relation avec le District et La Ligue, commençait ce tour de table par un rappel :  « Je suis disponible 24h sur 24 pour répondre à vos questions si vous avez un doute sur une rencontre. N’hésitez pas ! »En effet un bon conseil vaut mieux qu’un match perdu.

Ensuite ce sont les éducateurs les plus pressés de partir (pour cause de match) qui se sont exprimés. A commencer par Malik Assami : « Nous n’avons pas de souci (U13 critérium), nous avons une belle génération, la bascule fonctionne normalement, trois joueurs évoluent régulièrement en U14, nous prenons trois joueurs des U12 et ça marche ».

Mickael Terraillon (U11 Niveau 1) était satisfait des résultats de son équipe mais surtout du travail effectué par ses joueurs, « le groupe est sain » a-t-il déclaré, « je me régale ».

Samir Kouakbi (entraîneur des gardiens avec David Larsonnier) a évoqué son souhait d’avoir une matinée spécialement réservée aux gardiens de but pendant les stages, vœux semble-t-il exaucé par Eric Rech.

Philippe Hennion (U12 Niveau 1 et U15 Niveau 1) s’est exprimé sur ces deux catégories : « En U12 l’osmose est parfaite avec Tony (Basile) et Henri (Macia), tout le monde joue le jeu. En U15 c’est encore mieux puisque nous sommes premiers avec un match en retard, le groupe vit bien ».

Beaudelaire Gnatto (U18) avait beaucoup de choses à dire : « Le groupe a bien digéré l’incident de Luynes, nous avons pris de nouvelles dispositions, des nouvelles règles pour que pareil incident ne se renouvelle pas. De ce fait le groupe est plus homogène, il progresse et nous pouvons faire monter les meilleurs éléments en U20 ».

Erwan Podeur était désolé de ne pas avoir de bons résultats avec les seniors filles mais il prépare déjà la saison prochaine sans se décourager.

Henri Macia (co-entraîneur U12 critérium) était satisfait d’être venu à Aubagne, les joueurs bossent bien, les résultats sont là que demander de mieux.

Tony Basile quant à lui insistait sur une méthode globale du jeu : « Si c’était possible nous devrions avoir le même système de jeu dans toutes les catégories. De cette façon lorsque un petit joue dans un autre groupe il sera moins perdu ».

Ghizlane Benaissa (débutantes) cherche des équipes de filles pour son tournoi en salle du29 février, elle cherche aussi des futures débutantes pour la saison prochaine. Si elle cherche beaucoup elle a aussi trouvé son épanouissement avec ses petites qui tiennent la dragée haute aux garçons dans les plateaux.

Régis Gandolfo (que j’avais oublié d’inscrire dans la liste des présents, désolé) relevait le manque d’efficacité de ses joueurs de N3 :  «  Les résultats récents sont négatifs, nous avons laissé des plumes dans nos derniers matches, avec Eric (Rech) nous regrettons de ne pas avoir fait mieux, nous savions que toutes les rencontres seraient difficiles. Cependant nous tenons toujours l’objectif du club, à savoir terminer dans les cinq premières places ».


Denis Esposito (débutants) étaient satisfaits de ses petits : « Ils connaissent les règles du football, ils jonglent, ils sont réceptifs, je suis assez content du travail effectué ».


Michael Puertas évoquait sa difficulté avec les U10 critérium : « Nous n’avons que dix joueurs, évidemment les bons résultats se font attendre. Nous sommes partis de très loin, nous jouons bien un certain temps et puis les petits craquent, c’est dommage ».

Manu Carré (U11 critérium) avait le même refrain que Michael Puertas, un manque flagrant d’effectif : « Nous n’avons que neuf joueurs, nous faisons comme nous pouvons. Mais c’est très difficile ».

Kévin Ferrarini (U15 D1) était déçu de ses résultats : « Le maintien est assuré, pourtant nous vivons une saison compliquée. Nous ne sommes pas à la hauteur de nos objectifs. Le groupe est bon malgré le départ d’un élément important, il va falloir trouver des solutions ».
Eric Rech continuait en demandant une réunion avec tous les U15 du club.

Christian Chessa (D1) attendait avec impatience de jouer ce match contre Montredon Bonneveine : « Nous traçons un beau parcours en coupe de Provence, nous sommes qualifiés pour les 8es de finale ; en championnat nous n’avons perdu qu’un match sur le terrain contre l’EUGA Ardziv, si nous prenons notre revanche dimanche nous serons à égalité avec eux et un match de retard. C’est pourquoi ce match de Bonneveine est important ».

Josserant Filliatre (co-entraîneur des U12 filles) regrettait sa première défaite contre la Grande Bastide : « Nous sommes trop gentils sur ce genre de match. Par contre les petites travaillent bien, Virgine (Forest) fait du bon boulot, je l’aide de mon mieux ».

Mourad Berrehail (U14 R2)avait la mine triste avant son match contre la meilleure équipe de groupe, l’ASPTT Marseille : « Nous avons déjà perdu nos deux premiers matches, le maintien en U15 R la saison prochaine est compromis. Dans l’ensemble les joueurs manquent de qualité technique pour jouer à ce niveau ».
Parler fait souvent du bien, les U14 ont réaliser un exploit en tenant en échec l’ASPTT, les joueurs méritaient même mieux sur ce match là.

Deux personnes jusque alors inconnues se sont présentées au groupe des éducateurs, Elyamine Keddar et Pascal Borgomano. Ce dernier est depuis dix jours au club, il est devenu l’adjoint de Christian Chessa. Quant à Elyamine c’est un parent qui a son petit en débutants et il a proposé ses services à Denis Esposito qui l’a accueilli à bras ouverts.

Denis Esposito signalait l’approche des tournois du club pour les débutants (U6,7,8 et 9), trente équipes par catégories, un beau week-end pascal en perspective.

Karin Giaimo, la responsable des festivités du club y allait aussi de son couplet, à savoir qu’elle demandait l’implication d’un maximum de personnes pour ces tournois : « Etre disponible pour au moins un tournoi dans l’année devrait être un minimum pour chacun d’entre nous ».

Lionel Jeanningros en rajoutait une couche en demandant aux responsables des seniors de mobiliser eux aussi leurs joueurs pour ces tournois

Il clôturait la réunion avec ses remerciements pour les participants, en souhaitant un bon match pour ceux qui jouaient l’après-midi.

Réunion technique


La deuxième partie de la réunion du samedi 1er février a été consacrée à la partie technique, et c’est Eric Rech qui a pris la parole. Il a appuyé sur la formation des éducateurs : « La saison prochaine les éducateurs n’ayant pas le diplôme requis dans leur catégorie ne pourront pas s’asseoir sur le banc. Il y a longtemps que vous avez été prévenu, il n’y aura plus de dérogation ».

Autre cheval de bataille pour le coordinateur sportif, les arbitres : « Si je suis toujours au club la saison prochaine, et il n’y a pas de raison pour qu’il en soit autrement, je mènerais une bataille auprès des arbitres. Il en faudrait plus et qu’ils soient plus présents lorsque nous avons besoin d’eux ».

Emmanuel Hernandez apportait une précision concernant la prochaine venue du président de l’UNAF (Union Nationale des Arbitres de Football) suite à l’incident en U18. Emmanuel Hernandez nous tiendra informé de la date, il souhaite que ce jour là il y ait foule au siège du club.

Le président, Lionel Jeanningros, a ensuite demandé aux jeunes éducateurs habitant Aubagne, s’il était possible de voir dans les différents quartiers de la ville, comment faire pour attirer les jeunes vers le club. Adrien Hennecart lui a répondu que le coût de la licence étant prohibitif, il faudrait peut-être faire un tarif préférentiel.

Eric Rech est ensuite revenu sur le Label Elite qui tend les bras au club mais qui n’est pas encore acquis. Il signale que les superviseurs de la Ligue Méditerranée viendront sur les terrains lors des entraînements, il demande à ce que les éducateurs redoublent de vigilance en ce moment. Le moindre petit détail pourrait contrarier ce projet.

Le coordinateur sportif a aussi évoque le LIFE, Livret Interactif du Football Excellence, disponible au siège du club, et qui a pour prétention de répondre à toutes vos questions concernant toutes les problématiques de l’éducateur de football. A consommer sans modération !

Erci Rech a ensuite fait le point avec David Larsonnier sur le perfectionnement des gardiens de but, « les petits progressent, avec Samir (Kouakbi) a répondu David, nous n’avons que des éloges à faire sur ces petits ».

Dernier sujet abordé avant de donner la parole à tous les éducateurs, la belle aventure du gardien des U20, Enzo Sulas. Ce jeune homme a été convié par l’AS Rome à effectuer un stage en Italie. Il en garde un souvenir impérissable, il nous racontera prochainement son aventure.

Réunion du 1er février: la salle etait pleine

 
 
 
Il y avait une trentaine de personnes pour assister à cette première réunion de l'année 2020, presque un record.
 
 
 Le plus heureux a été le président, Lionel Jeanningros, qui d'emblée à mis les choses au point concernant les rumeurs d'une déstabilisation de club : "Le président d'Aubagne c'est moi". Ce qui a eu pour effet de rassurer les éducateurs, si besoin était.
Ensuite c'est Emmanuel Hernandez qui a présenté les différents dossiers en cours, à commencer par l'avis favorable donné au club par le District de Provence concernant le match Aubagne - Montredon Bonneveine. En commission d'appel le District a donné ce match à rejouer le 12 février, mais le club de Montredon Bonneveine ayant fait appel de cette décision, notre cas sera statué le 7 février par le District de Provence. Si par mégarde nous n'avions pas satisfaction, le club se tournerait vers la Fédération Française de Football.
Le second dossier concernait le joueur de l'équipe U18 qui a écopé d'une suspension de 12 ans, le club devant payer une amende 1000 euros nous ne ferons pas appel.
Parmi les bonnes nouvelles le transfert de l'ancien Aubagnais Nuna Da Costa au club anglais de Nottingham Forest, nous devrions toucher quelques dividendes, mais dans combien de temps?
Pour ceux qui sont venus récemment à De Lattre vous avez pu constater que les travaux pour nous livrer un nouveau siège ont commencé, nous devrions être dans les murs avant les élections, c'est à dire début mars.

La suite demain
 
 
Les présents
La liste est établie en fonction de la place de chacun dans la salle:
 
Lionel Jeanningros, Emmanuel Hernandez, Eric Rech, Mourad Berrehail, Karine Giaimo, Adrien Hennecourt, Samir Koukbi, David Larsonnier, Josserand Filiatre, Michael Puertas, Tony Basile, Henri Macia, Ismail El Hamdaoui, Patrick Terraillon, Malik Assami, Erwan Podeur, Philippe Hennion, Beaudelaire Gnatto, Henri Scanavino, Denis Esposito, Kévin Ferrarini, Elyamine Keddar, Henri Ramond, Julie Frattini, Ghizlane Benaissa, Manu Carré, Christian Chessa, Pascal Borgomano.


 

Compte-rendu de la réunion du 21 décembre

 
Un seul article aurait été trop long à lire nous avons scindé le compte-rendu en trois parties.
 
Voici la première:
 
 
Une réunion constructive

Emmanuel Hernandez, le secrétaire général du club, et Eric Rech, le coordinateur sportif, étaient un peu déçus par la faible participation pour cette dernière réunion technique des éducateurs de l’année 2019. Par contre ils ont apprécié les échanges fructueux entre les personnes présentes, une page semble se tourner pour le Aubagne FC.


Ont participé à cette réunion : Emmanuel Hernandez (secrétaire Général du club), Erich Rech (coordinateur sportif), Nicolas Busutil (coordinateur sportif adjoint), Mourad Berrehail (U14 R1), Mickael Terraillon (U11 Niveau 1), Manu Carré (U11 critérium), Henri Ramond (dirigeant U11 Niveau 1 et U15 D2), Jérôme Palmassi (U16 D1), Denis Esposito (U5 et 6), Philippe Hennion (U12 N1 et U15 D2), Christophe Montenard (U13 Niveau 1), Tony Basile (U12 critérium), Henri Macia (U12 critérium), Erwan Podeur (Féminines seniors), Alain Jouault (dirigeant U18 D1), Jean-Pierre Mendy (D1) et Jean-Paul Michel (débutants).


Autre thème abordé par Eric Rech, la formation : « Personne n’a la science infuse ! J’apprends toujours, si vous voulez continuez votre passion d’être éducateur de football vous devez vous former. Bientôt, l’année prochaine ou dans deux ans vous ne pourrez plus être sur le banc si vous n’avez pas de diplôme, pensez-y. »

Des nouveaux vestiaires et un nouveau siège

Puis ce fut au tour d’Emmanuel Henandez de prendre la parole avec le même refrain qu’Eric Rech : « Nous comprenons qu’il y ait des absents, mais ce sont toujours les mêmes. Nous avons, environ, 40 éducateurs et un dirigeant par équipe, je ne dis pas que nous devrions être 80 aujourd’hui mais le compte n’y est pas. »
Concernant les nouveautés Emmanuel Hernandez annonça l’inauguration des nouveaux vestiaires du Bras d’Or et de De Lattre le samedi 11 janvier à 11h00. Evidemment vous êtes tous conviés à cet événement.
Pour le nouveau siège nous avons fait des demandes de subventions exceptionnelles auprès du Conseil Régional et du Conseil Départemental. Un dossier concerne l’aménagement du siège en matériel (tables, chaises, frigo, cuisinière etc..).
Le second, relatif à la N3, pour financer un stage d’avant saison.
Enfin le troisième dossier devrait nous permettre de monter un plateau de qualité pour le tournoi des débutants.
 
Demain la suite..

Compte-rendu (suite)

 
Un seul article aurait été trop long à lire nous avons scindé le compte-rendu en trois parties.
 
Voici la seconde:
 
Les points chauds

Emmanuel Hernandez aborda ensuite les points chauds qui ont agité le club en fin d’année, le match perdu en D1 suite aux intempéries et l’incident en U18.
Petit rappel : « Le 23 novembre la Mairie, et elle a bien fait, a décidé de fermer l’accès au complexe Serge Mesonès. Ne pouvant disputer notre rencontre de D1 contre Montredon Bonneveine le District a déclaré match perdu pour notre club, ce qui évidemment est inconcevable. Après de multiples palabres nous passerons en commission le 7 janvier et si par malheur nous n’avions pas gain de cause nous n’en resterions pas là ».

L’incident du 8 décembre est beaucoup plus complexe :  « Vous avez tous vu la vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux. Nous ne pouvons pas nier le geste d’un de nos joueurs. Le président a pris aussitôt des nouvelles de l’arbitre, nous avons reçu le père du joueur qui est lui aussi impliqué ».
La suite étant confidentielle mais pas secrète nous ne pouvons la relater ici. Cependant, Emmanuel Hernandez a confirmé que le club mettra tout en œuvre pour faire toute la lumière sur cet incident.

Le non-retour

Ensuite Eric Rech a continué avec sa rigidité légendaire qui lui va si bien, sur certains aspects de la politique sportive du club : « Si les éducateurs pensent qu’un trublion gène la bonne marche du groupe nous nous en séparerons. La priorité c’est l’esprit d’équipe. De même que les joueurs qui veulent partir de leur plein gré ne serons plus repris à Aubagne, question de principe. En N3 il y a de très bons joueurs qui veulent revenir, je ne les prendrais pas » !

Les entretiens individuels et la bascule

Le coordinateur sportif a ensuite demandé aux éducateurs présents mais les autres devront aussi s’y conformer, à ce que chacun réalise des entretiens individuels avec tous leurs joueurs : « C’est très important, vous verrez tout ce que vous allez apprendre au cours de ces entretiens. Je l’ai fait moi-même vendredi la réunion a été très longue mais très enrichissante pour le staff mais aussi pour les joueurs. Le tout agrémenté d’une pizza, je pense que cela a renforcé un peu plus les liens entre tous ».
Autre point soulevé par Eric Rech, la fameuse bascule : « Dès le début janvier nous demandons aux éducateurs de procéder à la fameuse bascule. En clair nous demandons à ces derniers de ne pas garder inconsidérément leurs meilleurs éléments mais de les faire monter en catégorie supérieure. Dans la même tranche d’âge ou pas ! Ceci est vital pour le club, pour les joueurs qui ne progresseront plus et pour vous qui allez continuer votre travail d’éducateur ».
Devant une résistance plus ou moins avouée, Eric Rech a martelé jusqu’à ce que tout le monde comprenne qu’à Aubagne le plus important c’est le club : « Si nous ne travaillons pas comme ça nous n’avancerons pas ! Je conçois que certains éducateurs veulent soigner leur ego avec des résultats positifs, mais ils ne seront positifs que pour eux. Ce n’est pas ma façon de voir les choses. d’autant plus qu’en travaillant avec cette méthode ils préparent déjà leur prochaine saison. Mais cela nécessite plus de communications entre les éducateurs, nous y veillerons ».

Le matériel c’est le ouialle

La discussion a alors tourné autour des points de détails comme la demande de ballons neufs de manu Carré, une demande qui n’avait pas encore abouti, Emmanuel Hernandez a rapidement trouvé les cinq ou six ballons demandé. Autre requête formulée par Jean-Paul Michel, des chasubles un peu plus aux dimensions de ses débutants « qui ne ressemblent à rien ». Déjà que nous nous entraînons dans des conditions dignes de Zola, a continué Jean-Paul, une tenue adaptée serait la bien venue surtout aux yeux des parents ».
A propos du matériel souvent mal rangé Eric Rech a demandé aux présents de faire un effort ainsi que de remettre les buts à leur place à la fin de l’entraînement : « Un éducateur ne doit pas se contenter de réaliser ses séances d’entraînement et de donner des consignes le jour du match, il a aussi d’autres tâches à remplir. Participer à la bonne marche du club en venant aux réunions, par exemple, entretenir les installations sportives et supporter le club à travers ses manifestations ».


Le Label Elite

Les éducateurs ont échangé autour du thème du Label en évoquant toutes les actions menées. Pour exemple, Jean-Paul Michel explique que lors des entraînements des débutants il regroupe les enfants afin d’échanger sur le Programme Educatif Fédéral (PEF) sous forme de petits questionnaires.
Les autres éducateurs présentent aussi leurs actions.
Eric Rech précise que notre candidature au label « Elite » est un objectif du club autour duquel nous devons toutes et tous travailler.



Compte-rendu (fin)

 
Un seul article aurait été trop long à lire nous avons scindé le compte-rendu en trois parties.
 
Voici la troisième:
 
 
 
 
 Le tour de table

Eric Rech a ensuite donné la parole à chacun des éducateurs.
Mickael Terraillon (U11 Niveau 1) : « Je me présente parce que je suis nouveau au club, en début de saison j’ai fait une réunion avec les parents, je leur ai expliqué ma méthode de travail et les buts que je souhaitais atteindre avec leurs enfants. Tout le monde a joué le jeu, tout va bien pour moi ».
 
Manu Carré : « Pas de soucis particulier, j’ai un groupe qui bosse bien et qui peut encore travailler mieux avec les ballons neufs ».

Jean-Paul Michel (débutants) : « Nous n’avons pas de vestiaires au Charrel ce qui complique notre tâche. Surtout quand il pleut ou quand il fait froid. Ce sont encore des bébés ».
Réponse d’Eric Rech : « Nous allons faire tout notre possible pour vous rapatrier au Bras D’Or ».

Denis Esposito (U5 et 6) : « J’ai la chance d’avoir des petits très prometteurs mai son ne peut pas les laisser végéter. Il nous faudrait un ou deux éducateurs supplémentaires pour mieux travailler ».

Jérôme Palmassi (U16 D1) : « Tout se passe bien, le groupe est réceptif, j’ai des bons petits ».

Philippe Hennion (U12 Niveau 2 et U15 D2) : « En U12 j’ai un groupe fantastique. C’est même hallucinant comment ils s’entendent bien. L’entente aussi est parfaite avec les U12 de Tony et Henri, je bascule toutes les semaines un ou deux joueurs en critérium, un régal ».

Tony Basile (U12 critérium) : « On s’entend bien avec Philippe, nous sommes nouveaux au club mais très contents d’y être avec Henri ».

Christophe Montenard (U13 Niveau 1) : Le message passe bien avec Malik (éducateur des U13 critérium), il vient souvent parler à nos joueurs. Nous avons fait une soirée pizza où il est venu, nous avons commencé des rencontres individuelles et c’est vrai que c’est enrichissant ».

Alain Jouault (dirigeant U18) : C ‘est compliqué, nous en parlerons en privé avec Eric ».

Jean-Pierre Mendy (dirigeant D1) : « Nous inculquons une identité commune à tous les joueurs et le message passe très bien. Il n’y a qu’à voir le bonheur de ceux qui ne jouent pas souvent lorsque leur équipe gagne. j’ai rarement vu cela ailleurs. Par contre avec Christian (Chessa) nous avons fait preuve de poigne, maintenant tout va bien. On espère croquer la pomme après deux accessions ratées ».

Erwan Podeur (responsable féminines) : « Nous venons de remporter notre première victoire en U18, toutes ces filles sont jeunes cela augure une bonne saison 2020-2021 ».


Pour conclure la séance Nicolas Busutil, le coordinateur sportif adjoint, rappelait que lorsqu’il fait le tour des terrains comme il en a l’habitude, il constate que des éducateurs arborent les couleurs d’autres clubs, ce qui est totalement inadmissible.
Enfin Nicolas Busutil soulignait l’importance pour les éducateurs d’occuper entièrement les terrains d’entraînement demandés, ou bien de signaler qu’ils ne pourront remplir leur tâche, ceci afin de pouvoir en faire profiter une autre équipe. A bon entendeur !

Le mot de la fin revenait à Emmanuel Hernandez qui souhaitait des bonnes fêtes de fin d’année à l’ensemble des licenciés d’Aubagne FC.



La bascule vous connaissez?



Eric Rech nous apporte les explications sur la bascule.

Inauguration de nouveaux vestiaires


C’est en présence du Maire d’Aubagne, Gérard Gazay, que Jean-Marc Bonino, le Directeur Général Administratif chargé de l’aménagement de la ville d’Aubagne, a énuméré les travaux qui ont été effectués sous les tribunes du stade De Lattre.
Ces installations ont coûté près de 500.000 euros d’investissements: cloisonnements, réfection des sols, des faïences, des peintures, électricité, mise en place du contrôle d’accès et mise aux normes de la Fédération Française de Football.
Il ne reste plu maintenant qu’à attendre le club house qui devrait être livré courant février.
Des outils indispensables pour un club comme celui d’Aubagne, que les dirigeants en fassent bon usage.
Demain quelques photos.

Une maison magique

 
Si le jardin est extraordinaire, que dire de la maison ? Un émerveillement devant autant de raffinement, de justesse dans les choix d’Emmanuel pour donner une âme supplémentaire à Noël.

Il faudrait de longues heures pour voir tous les détails de ce spectacle sur trois étages, sans parler du sapin et de la crèche voisine.
 

Le bêtisier 2019

 
Le site n'étant ouvert que depuis le 1er novembre ce premier bêtisier est un peu maigre.
 
Ce qui ne vous empêche pas de rester sur vos gardes en 2020.
 
 
 
 

Un jardin extraordinaire

 
Emmanuel Hernandez, notre secrétaire général, a une passion pour les décorations de Noël. Il nous a convié dans son jardin pas si secret que cela puisque nombre de personnes viennent le visiter tous les ans.