AUBAGNE FC
IMG_1389

Christian Chessa : "le match de dimanche me laisse des regrets"

Christian Chessa : "le match de dimanche me laisse des regrets"
Pour sa première rencontre de la saison, La réserve dirigée par Christian Chessa a pris un point encourageant.
 
Christian, quelle est ton analyse sur le nul concédé à Jonquières (0-0) ?
Avant le match, si on m'avait dit que je ferais match nul, j'aurais pris. On est tombé sur une équipe bien en place, bien solide, très athlétique et agressive dans le bon sens du terme. On a eu un pénalty que nous avons raté, et deux flagrants non sifflés. Finalement, c'est le moins évident des trois qui nous a été accordé. Ça a été une attaque-défense, mon gardien n'a été sollicité que sur des sorties. On a fait un match solide, on ne s'est juste pas appliqué dans la dernière passe et dans la finition. Du coup, l'adversaire n'est pas sorti. On s'est rendu le match difficile. On a les occasions dans la première demi-heure. Finalement, je suis mitigé parce que vu physionomie du match, on méritait la victoire. On est tombé sur un bon adversaire, avec de bons coachs et un club qui nous a bien accueillis. Les tribunes étaient pleines, ça fait du bien de voir ça.
 
Ce point à l'extérieur est-il la confirmation de ta préparation ?
On a intégré beaucoup de U19 et de U20 qui ont du potentiel,. Ils iront aussi renforcer les U19 pour sortir du niveau D1. On fait d'une pierre, deux coups. J'ai quand même gardé l'ossature de la saison dernière. Lors de la préparation, On a eu du bon et du moins bon. L'objectif n'était pas de gagner tous les matchs mais d'incorporer les jeunes face à des séniors, car, pour la plupart, ils ne connaissaient pas. Jouer en R2 est aussi différent, le niveau est intéressant. La préparation a été correcte mais ce match de dimanche me laisse des regrets, on doit le gagner cent fois. Ça nous est arrivé l'an dernier contre Pernes, qui est notre prochain adversaire…
 
Quels sont tes objectifs cette saison ?
On va attendre la fin des matchs aller pour se positionner. On ne connaît pas les équipes donc c'est dur de juger. L'an dernier, on n'a fait que quatre matchs, on peut se considérer comme novice à ce niveau. On joue tous les matchs pour les gagner, on a un groupe solide, plus les descentes de N2... On est ambitieux. On a vu qu'une équipe comme Jonquières, qui a le potentiel pour jouer la montée, on a réussi à la bouger. A mon avis, ils en feront souffrir plus d'un, donc ce point est de bon augure.
 
J.O
 

La réserve a repris... en petit comité

La réserve a repris... en petit comité
Notre équipe de Régional 2 a dû attendre l'assouplissement des règles de confinement pour reprendre. Au point mort depuis un mois et demi, les hommes de Christian Chessa ont pu retrouver les terrains. Mais dans des conditions non optimales puisqu'avec le couvre-feu, l'entrainement a été avancé, ce qui a eu quelques conséquences : "vu l'heure, j'en ai beaucoup qui ne peuvent pas être là. S'entrainer à 17h3à ou 18h, c'est trop compliqué pour mes joueurs. On commence à 19h30 d'habitude" deplorait le coach aubagnais. 
 

Christian Chessa : "le bilan est positif"

Christian Chessa : "le bilan est positif"
Avec deux nuls et deux victoires, la réserve, promue en R2, réussit un beau début de saison. De quoi satisfaire le coach aubagnais.
 
Christian, quelle est ton analyse sur la victoire sur le terrain de la Londe (0-3) ?
Avant toute chose, je tenais à remercier notre adversaire pour son accueil. Dans la situation actuelle, on a pu avoir des vestiaires, ils nous ont prêté des gourdes, on a eu quelque chose à manger à la fin. Concernant le match, on a été costaud de bout en bout, on a concédé très peu d'occasions. On menait 2-0 en première période,  ce qu'on avait mis en place a été appliqué.  J'avais des renseignements sur notre adversaire, on a su s'adapter a son changement de formation. En seconde période, on marque le troisième, mais on aurait pu en mettre plus. Les descentes jouent le jeu, apportent un plus.  C'est un match référence.
 
Quel bilan tires-tu  de ce début de saison ?
On commence à trouver une équipe solide, on a nos repères. On est toujours invaincu, avec deux nuls et deux victoires. Sur un des deux nuls, celui de Pernes, j'ai des regrets parce qu'on a manqué d'efficacité. Sur 10 fois, on le gagne 9 fois et cette fois-ci, ce n'est pas passé. Contre Marignane-Gignac, on égalise dans les arrêts de jeu. Dans le jeu, on méritait mieux, mais quand tu ne marques pas, ce point, tu le prends de bon cœur.
 
"En R2, ça joue plus au ballon et ça nous profite..."
 
L'adaptation au niveau régional se passe bien ?
On a gardé 90% de l'effectif de l'année dernière. Ce qu'on prônait en D1, c'était plus compliqué à faire. On tombait souvent sur des blocs bas, qui jouaient en contre. Contre la Londe par exemple, il y avait des joueurs qui ont joué au haut niveau. En R2, ça joue plus au ballon et ça nous profite. Pour le moment, on se régale.
 
N'est-ce pas trop compliqué de ne jouer que tous les 15 jours ?
Après le match de dimanche, c'est vrai qu'on aurait aimé enchainer. Surtout qu'on joue Vence dans quinze jours, qui est premier. Si on gagne, on passe devant. C'est le premier vrai choc de la saison.  Pour combler le manque de match, on fait des amicaux. On va jouer la R1 de l'UGA, mais rien ne remplace la compétition. Le rythme n'est pas le même, l'intensité non plus. il y a le risque de blesures. On aurait aimé qu'il y ait un tour de Coupe de Provence ou de Coupe de la Ligue. Ça m'aurait permis de faire une revue d'effectif, de donner du temps de jeu à tout le monde. Mais bon, on s'adapte.
 
J.O